Nimes om benedetto

CET OM A DU MORDANT !

  • Le 05/12/2020 à 11:34
  • 0 commentaire

72 heures après sa victoire contre les Grecs en Ligue des Champions, l’OM se déplaçait dans le Gard pour se confronter aux Nîmois. Un match pas si évident quand on connait la qualité des Crocos. C'était peut-être le match le plus important de la semaine car il permet de mettre la pression aux autres équipes de têtes, dont certaines vont se rencontrer ce weekend, il permet surtout de poursuivre notre marche en avant…

A entendre Villas Boas après le match, on a fait un grand résultat. Pourtant l’opposant n’était que Nîmes. Que Nîmes ? Evidemment non ! Nîmes, si modeste soit ce ce club, ses ambitions n’en sont pas moindres malgré un classement pas si élogieux. Donc oui, je partage le sentiment de Villas Boas. Je le nuance quand même car ce n’était pas digne d’un match de LDC, n’en faisons pas trop non plus. Cependant, il est juste de dire que les joueurs ont été sérieux, engagés, voire un peu trop par moments mais puisqu’on leur demande de la grinta, autant en profiter ! Ils ont poussé jusqu’à l’ouverture du score de Benedetto mais surtout, ils ne se sont pas arrêtés après. Et même Germain a pu y aller de son but. Bien sûr, ils ont subi par moments. Bien sûr, ils n’ont pas totalement dominé mais il est important de souligner que notre OM a été conquérant et cela fait quand même quelque temps que nous ne l’avions pas constaté.

Pour en arriver là, il faut revenir à ce match contre Nantes et l'intervention (salvatrice) des supporters à l’entrée de la Commanderie. Je pense que dans quelques semaines, nous en serons encore à les remercier car l’impact de cette entrevue, quelque peu improvisée, aura probablement eu des conséquences bien plus fondatrices que nous ne l’aurions imaginé. Regardez Dimitri Payet ; sans être étincelant, il a su sur une semaine se montrer, enfin, peut-être pas encore indispensable mais très utile. Hier, son activité a été très intéressante et ses déviations ou ouvertures commencent enfin à ressembler à quelque chose. Contre l’Olympiakos, il a multiplié les petits gestes techniques montrant qu’il se sentait de plus en plus en confiance. Ses deux penalties l’attestent totalement d’ailleurs. Un autre exemple, peut-être plus frappant : Benedetto. Son but hier était un vrai but d’attaquant, appel, contrôle orienté dans la course, lob et but. Que demander de plus ? Qu’il en marque à chaque match ? Oui ! Bien entendu ! Mais pour l’instant, après une traversée du désert assez longue (qui je le rappelle, n’aurait probablement pas existé si son but contre Paris avait été validé !), on va être clément avec lui et l’encourager de plus belle. De plus, hasard ou pas, son but intervient après la déclaration d’AVB sur Luis Henrique et la possibilité d’un recrutement d’un autre 9 cet hiver. Son but est peut-être aussi pour lui, un moyen de se rappeler au bon souvenir de son coach, surtout en ces temps de prévisions de mercato hivernal.

Ce que je vois, ce que je sors de ce match, c’est le retour d’une vraie équipe. Alors oui, il n’y a pas encore une sensation de toute puissance, d’invulnérabilité. Mais hier, j’ai senti une confiance que je n’avais pas vu depuis longtemps. Hier, j’ai vu des guerriers. J’ai vu des hommes rageux qui en voulaient. C’est ce qu’on leur demande. C’est ce qu’on leur a toujours demandé. Oui, nous voulons des vainqueurs mais nous voulons surtout des battants. Lors de la période Bielsa, nous avions des guerriers, le classement final n’a pas été ce que nous espérions mais nous en parlons encore. Nous parlons encore de la qualité de jeu à cette époque. C’est ce que nous voulons, c’est dans notre ADN (avec l’empilage de buts, soit dit en passant). Après, si on peut avoir la hargne et la victoire, je signe de suite.

Mine de rien, l’OM se trouve à la seconde place du classement derrière le PSG avec toujours deux matchs de retard. Nous avons gagné 7 matchs sur 11 avec une seule petite défaite. Nous n’avons pas pris de buts hier. Autant d’éléments qui me confortent dans l’esprit positif dans lequel je suis ce matin. Je suis content. Je suis même très content car il y a encore une sacré marge de progression. Quand je vois nos coups de pieds arrêtés qui ont été le point noir de la soirée d’hier ; aucun corner décisif, aucun coup franc bien tiré. Je me dis que nous avons encore la possibilité d'asseoir notre force dans ce championnat.

Nous avons gagné hier un match très important. Important pour la dynamique de groupe, pour le classement et pour la confiance des joueurs. Certains joueurs ont pu être laissés au repos. La semaine prochaine sera encore importante, que ce soit pour l’Europe mais aussi pour rester aux avants postes. Cet OM redevient conquérant, cet OM pourra peut-être compter à nouveau sur ses supporters si l’on croit les promesses et directives ministérielles à venir. Cet OM recommence à ambitionner et à faire taire ses détracteurs. Cet OM a du mordant… n’en déplaise aux Crocos…

Rédacteur : El Calon

Calon Nimes - OM

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !