Telechargement 3 3

L'OM et la Coupe de France

  • Le 06/01/2020 à 17:00
  • 0 commentaire

L'année 2020 commence à peine et déjà nos petits cœurs de supporters sont mis à l'épreuve avec ce match piège de coupe de France.

Dimanche nous affrontions le 14eme de National 2 le FC Trélissac devant 13 000 personnes (beaucoup de Marseillais) au stade Beaublanc de Limoges. L'OM à réussi à se qualifier dans la douleur au tirs au but (2-4). Après avoir encaissé un but « gag » dès la première minute à cause d’une erreur combiné de Bouna Sarr et de Yohan Pelé, l'équipe c'est faite peur malgré l’égalisation d’un geste classe de Dimitri Payet l'homme fort de Marseille depuis plusieurs matchs. Le spectre d’une nouvelle humiliation et élimination précoce par un club amateur planait jusqu’au deuxième arrêt de Pelé pendant la séance de tirs au but. Nous avons pus repenser entre autres à la saison dernière avec Rudy Garcia et le match perdu 2-0 contre l’ASF Andrézieux le 6 janvier 2019…

Mais ce n'était pas la première fois que l'OM subissait les foudres de joueurs amateurs. En effet l'OM de Marcelo Bielsa, Gignac, Payet, Mendy and co… en 2015 était tombé face au Grenoble FC (5-4 t.a.b). Autre entraineur ayant subit le même sort l'énorme Didier Deschamps en 2012 face à l’US Quevilly Rouen (N1) sur un score de 3-2 a.p qui nous privait d'une demi finale. Nouveau grand nom sur le banc Marseillais à morde la poussière face a un petit poucet, Eric Gerets en 2008 et l’incroyable défaite 1-0 contre l'USJA Carquefou (CFA2).

Bien avant cela en 2000 l'OM alors entraîné par Bernard Casoni perdait, cette fois à domicile, contre le FC Gueugnon(D2) 3-4 même si les joueurs n'était pas des amateurs leur exploit méritait de figurer ici. Malgré tout l'OM reste la deuxième équipe la plus titré de cette compétition et était même en tête avant 2010 et l'arrivée des qataris à Paris et leur quatre coupes de France d’affilée. Le club de la capitale en possède désormais 12 et nous 10 .

La dernière fois que nous avons soulevé le trophée c’était au parc des Princes en 1989, des mains de François Mitterrand alors président de la République à notre capitaine l'immense Jean Pierre Papin, auteur d'un triplé, après une belle victoire face à l'AS Monaco 4-3. Depuis tout ce temps nous attendons de pouvoir à nouveau inscrire notre nom au palmarès et les échecs lors des finales restent en travers de nos gorges de supporters. Je pense surtout à celles de 2006 et 2016 face au PSG (2-1 et 4-2), celle de 1991 1-0 contre l'AS Monaco mais pour moi la plus dure à digérer celle de 2007 contre le FC Sochaux et le cruel 5-4 t.a.b.

Pour finir je tenais à rendre hommage aux 18 morts et aux 2 357 blessés de Furiani après l'effondrement d'une tribune du stade Armand-Cesari le 5 mai 1992 lors de la demi-finale de la coupe de France opposant le SC Bastia à l'Olympique de Marseille. La compétition fut annulée suite a ce drame.

B.G 

Ajouter un commentaire