Caleta car nimes

L’OM RENOUE AVEC LA VICTOIRE, PETITE MAIS PRÉCIEUSE

  • Le 10/08/2020 à 18:20
  • 0 commentaire

Hier soir, se jouait une des dernières rencontres amicales de l’Olympique de Marseille, à Nîmes dans un stade tristement vide. Notre OM venait rencontrer des Nîmois prêts à en découdre pour préparer au mieux la prochaine saison.

Au-delà du jeu proposé, des joueurs sur le terrain, du résultat, il y a quand même un p’tit quelque chose à redire après cette confrontation.

Si les Crocodiles nous avaient bien croqué il y a deux saisons (je crois) en nous prouvant que c’est bien d’avoir des noms ronflants dans une équipe mais qu’il est préférable d’avoir de l’envie et de la bravoure. Bon… C’était avec un ancien coach devenu clown depuis, maintenant le vent a tourné et si nous ne sommes pas encore une Ferrari du championnat, nous ne sommes plus une voiture sans permis ! AVB a repris maintenant depuis plus d’un an cette équipe qui était mal en point et après une belle saison (tronquée il est vrai) le voilà reparti à l’assaut de ce podium que nous devrions toujours occuper chaque année. Contre Nîmes et à quelques jours du premier match de la saison, le coach avait mis en place une équipe assez logique et compétitive, une équipe qu’il veut prête pour la Ligue des Champions. Premier match contre une équipe concurrente de Ligue 1, il fallait être bien en place pour se donner les ingrédients parfaits d’une recette menant aux premières places.
Voici la composition de la première mi-temps :

Mandanda
Sakaï-Alvaro-Caleta Car-Amavi
Rongier-Kamara-Sanson
Thauvin-Benedetto-Payet

En face, une équipe nîmoise quasi type, assez en forme pour contrecarrer les plans du coach portugais. C’est d’ailleurs cette équipe qui part en premier à l’attaque. Comme plusieurs matchs déjà, l’OM se montre en mode diesel, il leur ai plus compliqué de bien débuter. Nîmes attaque et Nîmes marque mais le hors jeu est signalé. Jusqu’à la pause fraîcheur, l’OM va subir les assauts des locaux, ne proposant pas grand chose pour rivaliser. Une frappe timide de Payet, une autre dévissée de Sakaï… Après cet intermède, les Phocéens sont plus conquérants et à la suite d’un corner repoussé, Payet, d’un magnifique extérieur du pied, centre pour une tête croisée de Caleta-Car (0-1). L’OM mène. L’OM a réussi à convertir le peu de temps de domination qu’il a eu en marquant. Par la suite, ce sont les Marseillais qui auront le ballon sans pour autant accentuer la marque. Ils en auront pourtant l’occasion mais ils perdent Benedetto (remplacé par le jeune Aké), touché à la cheville et finissent la première mi-temps avec une action qui aurait pu permettre aux Nîmois d’égaliser, grâce à Ferhat. Mais sur ce coup, Mandanda était resté concentré.
A la mi-temps, Villas Boas change Alvaro pour permettre à Balerdi de se montrer et à Sarr pour donner du repos à Sakaï. Cette mi-temps mettra en lumière les Nîmois qui domineront cette période mais aussi la concentration du bloc défensif marseillais qui, s’il n’est pas vaillant en phase offensif, dispose facilement en situation défensive surtout avec les rentrées de Strootman et Lopez qui rééquilibrent les choses alors que les Nîmois prenaient l’ascendant. Au final, malgré quelques petites occasions pour Aké et Radonjic, les Marseillais s’en sortent plutôt bien, en ayant été réalistes mais sans avoir rassuré non plus sur leur potentiel offensif. Khaoui remplacera Amavi en fin de match pour les dix dernières minutes et étant un peu moins convaincant que lors des dernières rencontres. Perrin aura eu un peu de temps de jeu…
Si je dois mettre un joueur en avant je mettrai notre Serbe, Duje Caleta Car. Pas exceptionnel non plus mais juste et précis dans ses interventions. Bien plus rassurant qu’Alvaro qui peine à reprendre le contrôle de la défense. Ce n’est pas pour rien que Balerdi l’a remplacé à la mi-temps. Payet fut meilleur que contre le Bayern, sans pour autant être fantastique. Au contraire. Il a, pour moi, beaucoup à rattraper. Ses dernières prestations étaient vraiment mauvaises et celle-ci, si elle est meilleure, n’est toujours pas du niveau qu’on attend de lui. Thauvin, lui, monte en puissance… mais doucement. Si doucement qu’on a plus souvent vu Sakaï devant lui qu’inversement. Je ne doute cependant pas de ses aptitudes à prendre le contrôle de l’attaque lors des matchs à enjeu.
Kamara fut loin du niveau qu’on attend de lui et je pensais que Gueye rentrerait plus rapidement sur le terrain.
Je voudrai faire une petite parenthèse sur Dario. Si j’ai pu dire que son rendement était insuffisant dernièrement, hier il a eu réellement très très peu d’occasions avant sa blessure. Et comme c’est le buteur de l’équipe, on va tous lui tomber dessus très facilement. C’est normal et de bonne guerre je trouve. Pourtant, c’est injuste. S’il n’a pas proposé de solution comme proposerait Lewandowski ou Lukaku, ou Ben Yedder, il n’a pas été non plus servi dans les bonnes conditions. Et c’est un défaut qui nous suit depuis quelques saisons maintenant. Nous n’avons pas de centreurs dignes de ce nom. Du temps de Bielsa, le jeune Benjamin Mendy était une pointure dans ce domaine. Maintenant, Amavi en fait quelques uns mais sans plus, Sarr perfore pour tirer, Payet joue aux abonnés absents et Thauvin n’a pas encore de réelle relation avec Pipa… Je ne suis pas son avocat mais je dis simplement qu’avant de lui envoyer toutes les insultes de la Terre, je crois qu’il faut aussi remettre les choses au clair avec le buteur. Dario a besoin de relation avec ses ailiers et les milieux afin d’être nourri correctement en bons ballons… Pour l’instant je vois tous les joueurs tenter de franchir chacun à son niveau sans pour autant user des centres… Il faudrait, d’après moi, travailler sur ce point là.

Pour le coup, l’OM a gagné, l’OM n’a pas pris de but (alors que Nîmes était quand même en grande confiance), l’OM a su tenir et faire tourner. L’OM n’est peut-être pas encore au niveau des grands cadors de la LDC mais l’OM est là. Bien présent. On notera tout de même cette jolie demande déguisée de Villas Boas sur les postes à doubler, en l'occurrence, Pipa et Amavi. Cette demande n’est pas anodine, l’OM est en LDC mais l’OM n’a pas d’argent. Donc cette requête publique, alors qu’il connaît parfaitement les ressources de son club, AVB la fait très intelligemment. D’une part pour rassurer les fans et leur montrer qu’il est sur la même longueur d’onde, d’autre part pour les hautes instances Olympiennes et leur mettre une petite pression. AVB n’est pas fou, il sait où il va et avec qui il y va. Il serait parti bien rapidement s’il n’était pas confiant pour cette saison. Maintenant, concentrons nous sur la fin de ces matchs amicaux… La réalité, ce sera pour Saint Etienne !

Rédacteur : El Calon

Caleta Car Caleta-Car Nimes OM Marseille OM

Ajouter un commentaire