Om japon couv

L' OM vu du Japon avec OM Shuriken !

  • Le 09/10/2020 à 14:32
  • 0 commentaire

Avec l’arrivée de Yuto Nagatomo cet été, et la présence d’Hiroki Sakai au club depuis déjà 4 ans, l’OM se fait de plus en plus remarqué au sein du pays du Soleil levant. Au point peut-être d’attirer un tout nouveau genre de supporters, et d’accroitre sa popularité autour du monde.

(Cet article fut réalisé avec la coopération d’Hideki Sawaki, Vice-Président du seul groupe de supporters olympiens nippons à ce jour)

Au Japon, l’OM est surtout connu pour être le seul club français à avoir gagné la Ligue des Champions en 1993. Cependant, il a fallu attendre le début des années 2010 pour que les japonais puissent profiter des matchs des phocéens et de l’ambiance du Vélodrome, et comme bon nombre d’autres supporters avant eux, nombreux furent ceux a avoir attrapé la fièvre olympienne, à tel point que le nombre de fans de l’OM au sein de la communauté footballistique nippon a progressivement augmenté depuis le dernier titre de champion.

Avec deux internationaux japonais dans ses rangs, le club est également parvenu à attirer l’attention d’une grande partie de la population moins portée vers le ballon. En effet, Yuto Nagatomo est très connu au sein de son pays natal pour son jeu agressif et sa personnalité joyeuse, tandis que Sakai est populaire par sa sincérité et son dévouement sur le terrain. Le premier dispose même de sa propre chaîne youtube à plus de deux cent cinquante mille abonnés, sur laquelle il a publié son arrivée à l’OM ainsi que sa présentation face à la presse française.

Récemment, les japonais en sont venus à connaître l’OM au travers d’un autre évènement bien moins glorieux qui a rapidement fait le tour de leur pays : les insultes de Neymar envers Sakai. En effet, à l’instant où les premières images furent révélées, un authentique tohu-bohu s’est propagé sur les réseaux sociaux nippons. Fans de football comme citoyens lambdas se sont indignés des mots du brésilien, estimant qu’il ne s’agissait pas seulement de discrimination à l’encontre du Japon, mais à l’encontre de toute la population asiatique. Allant ainsi à l’encontre des opinions qu’on a pu lire sur les réseaux sociaux ou entendre dans les médias français, et démontrant la gravité réelle d’une telle insulte. Cependant, la sortie d’Hiroki Sakai après ce triste épisode fut louée par ses compatriotes.

Au Japon, il est beaucoup plus courant de croiser un homme ou un enfant vêtu d’un maillot du Real ou d’un maillot anglais que d’un maillot phocéen, néanmoins les habitants du pays du Soleil levant n’ont jamais eu les yeux autant rivés sur l’OM que de nos jours. Serait-ce le début d’une nouvelle histoire olympienne ? On ne peut que leur souhaiter de connaitre le bonheur de porter nos couleurs.

Et qui sait ? Peut-être que d’autres japonais vivront une expérience similaire à celle d’Hideki Sawaki, vice-président du seul club de supporter nippon à l’heure actuelle (OM Shuriken), tombé amoureux de notre Olympique au cours d’un certain match contre Rennes en 2010, et qui depuis, lui dédie sa vie de footeux.

OM Shuriken

« Il y a quelque chose à l’OM qui attire les gens, et je continuerai de supporter ce club ne serait-ce que pour découvrir ce que c’est. » — Hideki Sawaki.

 

Rédacteur : @TykerTheOne depuis le Japon .

supporters Japon

Ajouter un commentaire