90528822 1048597332177740 2231719965403119616 n

LA VIE DIFFÉRENTE….

  • Le 18/03/2020 à 21:00
  • 0 commentaire

C’était trop beau ! C’est vrai, les gars, 2e de Ligue 1 avec 10 journées encore à jouer et quelques points d’avance. Il fallait absolument que le sort s’en prenne encore à nous! Evidemment, ce n’est qu’une petite boutade.

C’est juste malheureux de se dire que notre mésaventure collective et mondiale sert de sujet de polémique entre notre Président et celui du FC Lyon. Encore une fois, il a perdu l’occasion de se taire…

Mardi 17 mars, il est midi et je suis officiellement en télétravail. Je quitte mon taf pour rentrer chez moi, j’ai cette sensation très difficile, un peu anxiogène, presque surnaturelle de ne pas savoir réellement ce qu’il se passe en ce moment. Cette situation, nous l’avons tous vécu aux travers d’un bouquin, d’un manuel d’histoire ou d’un film catastrophe mais jamais, je n’aurai pu imaginer la vivre maintenant. Nous sommes en guerre. C’est ce que le Président Macron a martelé lundi soir lors de son allocution. 4 mots qui ont fait frémir mon être, 4 mots qui m’ont renvoyé devant des films et séries tels que “Walking Dead”, “World War Z”, “I am Legend”, “Alerte” et j’en passe.

Des mots qui ont été légèrement dédramatisés par le contenu de l’allocution. Dans celle-ci, le Président nous demandait d’être plus vigilants, de ne plus sortir qu’en cas de nécessité forte mais tempérait en même temps ces recommandations en autorisant des sorties sportives, en refusant de mentionner le terme “confinement” ou même “interdiction”. Quelque part, vous me direz que ce n’est pas le problème, qu’il a sûrement voulu éviter une panique encore plus invraissemblable que ce qu’il se passe dans nos magasins d’alimentation, que cela n’aurait fait qu’empirer la situation. Vous me direz aussi qu’on est pas là pour faire de la politique et vous aurez raison. Dans cette période particulière, les esprits s’échauffent vite et on s’emballe pour un rien.

Alors laissons le personnel sanitaire faire son possible pour soulager les personnes déjà en difficulté et les forces de l’ordre pour tenir tout risque de débordements. Il ne sert à rien de mettre de l’huile sur le feu. Pourtant, il existe des personnes qui semblent se nourrir du désarroi des autres et qui aiment profiter de la moindre occasion pour se mettre en avant, au risque de paraître extrêmement grossier. Notre cher ami, Jean-Mimi, réfléchit beaucoup en ce moment (ce qui ne lui réussit pas visiblement) et s’est lancé dans une course à la proposition la plus osée. En effet, avec cette crise sanitaire, l’Euro, Roland Garros, la NBA, la Copa America, peut-être les J.O, sont remis en question et déplacés à des dates ultérieures. Les différents championnats européens, aujourd’hui figés, n’ont pas encore de date de reprise ni d’assurance que cela va se produire.

En lisant les réseaux sociaux et en écoutant les radios spécialisés, on se rend compte qu’il pourrait y avoir plusieurs possibilités afin de remédier aux troubles que cela engendre. Certains proposent que le championnat s’arrête en l’état, d’autres qu’il ne reprenne qu’en mai ou juin et certains comme notre pote Jean-Mimi, osent dire que le championnat devrait tout simplement être annulé. Quand je dis “certains”, je pense qu’en fait il n’y a que lui. Alors, pour reprendre clairement, il a fait deux propositions : la première est celle citée juste avant et la seconde serait de faire la moyenne des 5 dernières saisons afin de faire un classement pour cette année. A aucun moment, il n’a approuvé la proposition de stopper le classement en date de la 28e journée. Evidemment, c’est de bonne guerre, il pense à son petit club. On pourrait s’arrêter à cela et n’y voir que du chauvinisme un tantinet maladroit. Moi, j’y vois autre chose. J’y vois une atteinte au travail mené par notre club mais aussi à celui de Rennes, de Reims qui fait une belle saison, mais aussi de Brest, Metz qui parviennent à rester à des places sécurisantes. Non, Tonton Jean-Mimi, préfère clâmer haut et fort que le championnat de cette année n’est pas valable. Oui, c’est vrai, il reste une trentaine de points à distribuer et avec 30 points en plus pourrait mathématiquement être champion (il faudrait pour cela que Paris perde tous ses matchs, Marseille aussi d’ailleurs…).

Mais dénigrer à ce point le travail et l’investissement de tant de personnes impliquées dans les différentes équipes de notre championnat relève d’une hypocrisie incroyable. Pensez-vous que si Lyon était à notre place, il serait d’accord pour mettre le championnat de cette saison aux oubliettes? J’en doute fortement. Notre Président, Super Zeyraud, s’est lancé dans la défense de nos intérêts (quelle magistrale démarche, si désintéressée en plus!) . C’est bien. Je trouve, toutefois, sa défense un brin trop belliqueuse. Même si c’est Jean-Mimi en face, il aurait pu être un peu plus subtil qu’il ne l’a été mais au moins, il s’est exprimé ! Chose qui ne s’était quasiment plus produit depuis le début de l’année.
Mais je ne sais pas s’il faut réellement répondre à de telles énormités. Les pseudos consultants sportifs (et Dieu sait qu’il y en a!), les journalistes de quotidiens sportifs ou non sont (pour une fois) d’accord avec nous et avec la majorité des clubs et sont plus à même d’alimenter les polémiques et ont surtout que ça à faire ! Je mets de côté Monaco qui souhaite aussi, du fait de son magnifique et glorieux classement actuel, faire annuler la saison. Aujourd’hui, il était dit sur le site de l'Équipe, que le championnat ne reprendrait au mieux qu’aux alentours du 15 mai. Et cela c’est si tout se calme au plus vite.

Le championnat peut très bien se terminer en juillet ou en août. Il va falloir simplement réfléchir à la saison prochaine. Car plus tard se termine la saison actuelle, plus courte sera l’intersaison ou plus tard commencera la saison 2020/21. C’est en cela, qu’un arrêt en l’état pourrait, à terme, être la solution finale la plus judicieuse. Même si cela revient à dire qu’avec 30 points de plus Toulouse se serait sauvé, Lyon aurait perdu encore plus de places, Marseille aurait été champion… Je suis chauvin je le sais. Mes réflexions et sentiments actuels souhaitent principalement que cette crise se termine au plus vite, en épargnant le plus grande nombre de malades. Le football, n’est qu’un jeu, il faut s’en souvenir. De plus, il existe encore d’autres solutions pour les championnats, avec les reports, les possibles “Final Four”, les “barrages”, etc. Vous l’aurez compris, ce n’est pas encore demain que nous saurons comment se terminera (et quand) cette Ligue 1. Ce qui est important c’est qu’elle soit le plus juste possible et que cela réponde aux demandes unanimes de tous les acteurs du foot.

Mes amis, écrire pour vous me manquait. Je ne pense pas que cela soit la solution mais cela me donne la possibilité de communiquer avec vous en ces temps de confinement. La vie est au ralenti pour l’instant mais reprendra de plus belle. Il faut simplement être sérieux avec les mesures mises en place (pas comme les gamins qui jouent au foot au parc et qui mériteraient un taquet), rester chez soi quand on le peut et ne prendre aucun risque pour soi mais surtout pour les autres. N’alimentons pas les fake news et autres polémiques, laissons ces débilités aux personnes dénuées de bon sens. Il paraît qu’à Lyon, il en existe quelques uns…

Rédacteur : El Calon (masqué et ganté!)

Ajouter un commentaire