Telechargement 4 3

Les deux font la paire .

  • Le 22/11/2019 à 21:37
  • 0 commentaire

Dimanche soir, nous retrouvons enfin nos joueurs. Ca a été si long…! 

Ces trêves internationales permettent aux équipes de souffler mais elles cassent aussi la dynamique installée par les matchs précédemment joués. Et le dernier match nous a mis dans une telle euphorie, un tel bonheur que devoir attendre deux semaines pour revoir nos combattants fut bien trop long.

Contre Lyon, nous avons retrouvé des guerriers, des mecs avec qui on partirait à la guerre sans aucune hésitation. L’osmose dans le Vél était si forte, si grande que nous avions que rien ne pouvait nous arriver. D’ailleurs ce fut le cas. On a beau avoir eu le malheur de devoir terminer le match à 10 contre 11, nous l’avons quand même gagné! Malheureusement, cela a aussi eu l’effet de nous priver, pour les deux prochains matchs, d’un de nos plus grands défenseurs, Alvaro Gonzalez. Son carton rouge, qui était quand même mérité, lui fera donc notamment louper, dimanche soir, le match contre les Toulousains. Il faut savoir quand même qu’avec lui nous avons un meilleur pourcentage de points que sans lui. Non seulement, c’est un défenseur qui nous rassure mais en plus il véhicule une énergie positive au sein de toute l’équipe. Alors, c’est certain qu’il va nous manquer mais au lieu de nous lamenter sur notre sort, nous allons encourager les onze Olympiens sur le terrain, de Steve dans les cages jusqu’à Pipa devant! Et justement, sur le terrain, il y aura une défense quasiment remaniée et pour ceux qui avaient regardé la Coupe Gambardella il y a environ un an et demi, nous retrouverons la fameuse paire Kamara-Perrin qui en avait impressionnée plus d’un.
Ce duo, jeune et inexpérimenté globalement en L1 (Perrin n’a que 3 titularisations en championnat cette année) n’est pourtant pas un duo qui fait naître toutes les craintes des supporters. Bouba n’a plus grand chose à prouver sur son talent mais Lucas n’a pas à rougir. Il est vrai qu’il montre moins de sérénité que son compère mais ses trois matchs nous ont prouvés qu’il en avait sous les crampons et qu’avec un encadrement adéquat, il serait une bonne alternative pour la charnière centrale. Ils sont bons. Il n’y a pas de doute dessus. Ils ont besoin d’évoluer dans une équipe qui a une pleine confiance. Ils doivent juste jouer sereinement, simple et aller droit au but!
Alors, personnellement, j’ai envie de croire en eux, non pas parce que je n’ai pas le choix, non pas parce que je n’aime pas Alvaro, ce serait mal me connaître, mais si je crois en eux c’est parce qu’ils sont le reflet d’une belle réussite du centre de formation. Là où l’OM a souvent péché, non pas par manque de talent, mais pas un manque de temps pour les faire éclore, ces deux jeunes “minots” se révèlent être la relève qui assurera une défense forte, intelligente et avec une expérience du haut niveau, n’ayant pas peur de la pression.

Il faudra donc une ambiance de folie dans un Stadium déjà acquis à notre cause , n’en déplaise à Dupraz ou, cette année, à Kombouaré. Les supporters auront la tâche difficile mais pas du tout insurmontable de retourner l’ambiance du club de la Haute Garonne pour lâcher les “Aux Armes!”, les “Qui ne saute pas n’est pas Marseillais” et faire de notre club un réel prétendant au podium. Une défaite ne nous fera pas dégringoler très bas mais une victoire remplirait le baromètre confiance à fond. Avec cette paire en défense et les autres suspensions ou blessures, si nous gagnons contre Toulouse, nous enverrons un signe à nos poursuivants. Donc, hauts les cœurs, la main sur le blason et une seule et même chanson pour élever l’Olympique de Marseille aux sommets cette saison !

El Calon .

Ajouter un commentaire