86192603 1021175108253296 4972218084493361152 n

MÊME FATIGUÉ, L’OM VOIT LA VIE EN ROSE .

  • Le 09/02/2020 à 14:08
  • 0 commentaire

A peine 68h après la victoire de mercredi contre St Etienne, l’OM recevait Toulouse avec pour objectif de laisser Rennes et Lille à 9 points. On savait très bien que Toulouse, qui n’a plus rien à perdre n’allait pas pour autant attaquer sans crainte, le risque du bus devant les cages était grand. De plus, l’OM était privé de Benedetto et Rongier, laissés au repos après une avalanche de rencontres et de courses sur les terrains. Autrement dit, le cassoulet pouvait être indigeste au coup de sifflet final…

Pour ce match AVB décidait de faire confiance à peu près à la même équipe ayant battu les Stéphanois mercredi. L’enchaînement des matchs et sa fixette à garder les mêmes joueurs quasiment sur les terrains pouvaient à la longue jouer un mauvais tour au coach portugais. En effet, la composition de l’équipe était sans surprise, seuls Germain et Lopez remplaçaient Benedetto et Rongier. Les autres acteurs étaient ceux déjà sur le terrain presque 72h avant. Il était donc logique de se poser des question sur la fraîcheur physique et mentale des Olympiens. Sur la compo, en défense il n’y a rien à redire. La charnière est énorme, Alvaro n’a jamais perdu avec l’OM, Caleta est de plus en plus étonnant. Amavi s’est fait une seconde jeunesse et Sarr dépanne pas trop mal pendant que Sakaï se repose. Dailleurs, j’ai vu, cette semaine, un extrait sur Twitter d’une interview du Japonais. Je l’ai trouvé si franc et si touchant que même si ce n’est pas le meilleur arrière droit qu’on a connu sous ce maillot, il en reste un très bon guerrier qui mérite un respect énorme de tous les supporters et amoureux du football. Il a une mentalité si généreuse et droite! Bref… Kamara toujours en sentinelle, poste où il se révèle comme bien plus qu’une alternative mais bien un choix de premier ordre. Sanson était associé à Lopez sur ce match. Sanson, qui pour moi, mériterait aussi de se reposer tant je l’ai trouvé emprunté sur les dernières rencontres. Pour Maxime en revanche, j’ai trouvé que c’était une bonne chose de le faire débuter. Il a besoin de retrouver du temps de jeu, ses repères, son touché… Payet, évidemment à gauche (ou à droit, ou au milieu, selon le cours du jeu!) Germain devant et Radonjic sur la droite… Je me répète, mais encore une fois, j’ai grincé lorsque j’ai vu le Serbe titulaire. Effectivement, tenter un coup avec lui contre Toulouse est bien moins risqué que de le faire contre Lille mais c’est, quand même, se priver d’un potentiel dynamique énorme en cours de match contre une défense fatiguée… Le match me prouvera encore une fois que j’avais raison… Pour en revenir à Valère… heu bah non en fait, pas envie d’en parler!
Ce que l’on peut dire de prime abord, c’est que le début de match fut très particulier. Nous aurions pu être mené 0-1 dès la 20e seconde par un mec qui n’a plus marqué en L1 depuis quelques semaines, qui est un ancien marseillais et qui n’avait pratiquement pas marqué avec nous! Notre défense n’était pas en place, pas concentrée, pas prête… Heureusement que Mandanda sort pour le gêner et qu’au final son ballon heurte le poteau. Et encore, si Steve l’avait fauché, on se serait retrouvé sans gardien, un penalty à la clé et des maux de tête pour quelques semaines…
Le contenu de cette première période fut insipide et même inquiétant. Comme je le disais plus tôt, je pensais fermement que Toulouse allait jouer en mode camping devant ses cages mais même si lors de leurs phases défensives ils se rassemblaient en bloc, il y avait quand même de l’espace et de quoi faire quelque chose. Mais rien! Même pire, à la 6e minute c’est encore Mandanda qui sauve l’équipe sur une action dangereuse toulousaine. Les visiteurs sont en supériorité numérique eau milieu et ça se ressent. Ils ont plus de poigne, de gniac, d’envie… Au fil des minutes, l’orage est passé et Marseille reprend petit à petit la main même si cela n’est pas folichon. Après le quart d’heure de jeu quelques actions sont pour Nemanja qui les foire toutes. Il n’est pas dans son match, pas en jambe, pas concentré. Il enchaîne les mauvais choix et n’est jamais dangereux. Pire, il loupe des passes simples qui malheureusement provoquent des contres toulousains. Heureusement pour nous, la défense est entrée dans le match et Steve veille au grain!
La seule et unique frappe cadrée est quand même à mettre à l’actif de Radonjic… On joue la 46e minute… Et en plus c’est trop mou. Mi-temps!
Après avoir vécu 45 premières minutes aussi affligeantes on était en droit de demander mieux! J’avais pour ma part, fait le souhait de voir entrer en jeu le jeune Aké en lieu et place de Germain afin qu’il engrange des minutes et de l’expérience, ce qui semblait plus simple à faire contre Toulouse que contre une autre équipe. C’est vrai que pour Germain cela aurait pu être dur mais se faire sortir à la mi-temps aurait pu avoir l’effet de le rebooster comme pour Amavi. Un pari risqué mais que, personnellement, j’aurai pris… Je pensais aussi faire monter Lopez à la place de Radonjic, bien inutile, et de mettre Rongier au milieu afin de donner plus de dynamisme dans le jeu. J’espérais un sursaut d’orgueil de Maxime et d’après moi, il ne pouvait pas faire pire que le Serbe. Pourtant au retour des vestiaires, aucun changement que ce soit chez nous ou chez les adversaires. Le match reprenait sans réel rythme ni conviction. Il fallut, quasiment 7 minute après le coup de sifflet un éclair de génie de Payet pour redonner le sourire aux quelques 55000 spectateurs et aux supporters derrière leur écran! 7 minute comme pour St Etienne mais cette fois-ci en seconde mi-temps. L’action est magique car elle survient sur une belle ouverture de Duje sur Amavi qui centre mais le ballon est renvoyé par la défense, Sarr le récupère et le glisse à Dimitri qui d’une magnifique frappe enroulée passe au dessus de Reynet et termine quasiment dans la lucarne gauche. 1-0! Enfin!... Je trouve enfin que les Marseillais sont un peu plus en place, un peu plus propres dans les transitions et leurs déplacements.
En fait, depuis le but de Payet, on joue en reculant, on laisse le ballon aux Toulousains. Khaoui rentre enfin à la place du Serbe qui a été fantomatique. Le rythme devient de moins en moins dynamique chez nous, on rend les ballons, on dégage, on attaque plus… Lopez sort au profit de Strootman (qui ne montrera pas grand chose sur son quart d’heure de présence…). La fin du match ne fut que stress, précipitation et rongeage d’ongles aux vues des différentes occasions du Téfécé. Mandanda sauva l’équipe de plusieurs parades improbables mais tellement bien inspirées! Ils ont joué la défense, ils ont subi … C’est peut-être voulu mais c’était risqué d’autant plus que le score n’était que de 1-0. Payet aurait eu la possibilité de clore les débats avec une belle balle de 2-0 mais qui passe à côté des filets… Amavi sauvera les siens, Sanson qui aura beaucoup couru laissera sa place pour Sakaï et enfin, Mme Frappart sifflera pour permettre aux Marseillais de remporter une énième victoire, de rester invaincus en 2020 et surtout on rentre avec un nouveau “Clean Sheet” très important à mes yeux.
Les joueurs étaient éprouvés, cela s’est vu au coup de sifflet final, certains comme Dim se sont écroulés sur le terrain entre fatigue, délivrance et joie… Les performances sont donc, à mes yeux un peu en dessous de ce que l’on pouvait espérer. Il n’y a que 3 joueurs qui m’ont vraiment plu : Tout d’abord notre capitaine, Steve qui a été magistral et qui nous a encore sauvé de nombreuses fois. C’est vraiment pour moi, le meilleur gardien du championnat. Navas est fort oui mais le jeu parisien est tel qu’il apparaît sur quelques actions alors que Mandanda fait totalement partie de la réussite marseillaise. Il a un rôle si important dans la bonne saison de l’OM. Duje Caleta-Car qui n’en finit plus d’impressionner les joueurs, coachs, adversaires et consultants par son bagage technique et ses ouvertures. Et enfin, bien entendu, Dimitri Payet qui, d’un bijou, montra qu’il n’était pas fou de penser qu’il pourrait avoir une place dans les 23 Bleus pour l’Euro en juin prochain… Les Lopez, Germain, Radonjic n’ont pas pesé. J’en démords pas, pour moi, le Serbe ne doit plus être titulaire! Lopez n’a pas eu l’influence que j’aurai aimé qu’il ait. Germain ne sert pas à grand chose. Je reste persuadé qu’Aké aurait pu faire bien mieux (en attendant que Benedetto revienne en force, n’est-ce pas Jeje!?! ^^).

Voilà, on engrange des points, on ne perd pas, on laisse Rennes à 8 points, Lille à 9. Le match à Lyon arrive à grands pas, notre défense sera amoindrie, nos joueurs sont dans le dur, faut-il en remplacer quelques uns? Le match à Lille comptera encore plus dans l’objectif d’une qualification en LDC. En attendant? En attendant, on se repose, on se détend, on sort au ciné ou on regarde le match France-Italie mais surtout on apprécie notre OM qui reste 2e et qui n’en finit plus de nous faire plaisir (même si parfois on a un peu peur!)... Ah! “Je vois la vie en rooooose…”

Rédacteur : El Calon

Ajouter un commentaire