Arkadiusz milik montpellier om

MHSC - OM : L’OM rate le coche avec folie !

  • Le 11/04/2021 à 11:09
  • 0 commentaire

C’était un match redouté par bon nombre de spécialistes du football marseillais, un match important pour le classement et la course à l'Europe mais pas non plus si décisif que cela.

Car si Montpellier gagne, ils reviennent à égalité et la semaine prochaine ils jouent contre Lille alors que l’OM, dans le même temps, sera opposé à Lorient au Vélodrome. Ce match contre Montpellier, il ne fallait pas le prendre à la légère. Avec autant d'absents à l’OM entre les suspendus et les blessés, c’était avec un handicap assez important que les Marseillais se rendaient à la Mosson. Au final, j’ai envie de dire que je suis un peu dégouté de perdre deux points mais que vu le contexte, c’est un bon point de pris !

Avec Nagatomo, Sakaï, Amavi, Rongier, Rocchia et même Pelé, les Marseillais s’en allaient défier un concurrent direct à la 5e place. Montpellier, fort de 9 matchs victorieux avant cette rencontre et quasiment au complet attendait l’OM de pied ferme. Et il ne fallait pas s’attarder dans la cuisine dans ce début de match car Delort, à la 27e seconde, lobait magnifiquement Mandanda pour ouvrir le score (1-0). Dès lors, on pouvait craindre le pire. Car des actions, Montpellier en a eu. Mais bizarrement, petit à petit l’OM s’est ressaisi. Progressivement, ils ont montré des ressources morales, du courage et de l’envie. Ce fut souvent brouillon mais en fin de première période ils ont réussi à enchaîner deux occasions, deux buts. D’abord par Milik, servi par Kamara (1-1), puis par Gueye sur une belle reprise dans les 6 mètres de Montpellier (1-2). C’était même inespéré de rentrer aux vestiaires en menant au score.

A la reprise, il n’a fallu qu’une minute pour que Montpellier recolle à 2-2. Sur une nouvelle passe de Ferri, Laborde trompait Mandanda entre les jambes. Encore une fois, j’ai bien cru qu’on allait vivre une deuxième période très compliquée. D’abord parce que notre défense à 3 centraux est encore en construction mais aussi parce qu’on connaît Montpellier et ses armes offensives. Mais encore une fois, l'OM a fait le dos rond. Malgré la sortie sur exclusion de Caleta-Car pour une faute honteuse, l’OM a longtemps gardé ses chances avec quelques petites actions et pas mal de beaux arrêts de Mandanda. Tout d’abord, Perrin, rentré pour suppléer la sortie du Croate, a marqué son premier but en L1 sur un coup franc magnifique de Payet (2-3). De son côté, Mandanda a longtemps, par son talent, paré toutes les occasions montpelliéraines ; des parades dignes de ses plus belles années ! Longtemps j’y ai cru… Longtemps… Mais à 11 contre 10, avec de multiples petites erreurs marseillaises, avec de nombreux corners montpelliérains, avec la fatigue que demande l’intégration d’un nouveau système, à la dernière minute, Laborde -, d’une tête plongeante, égalisa une nouvelle fois… (3-3). C’est le score final d’une rencontre riche en émotions et en événements. On peut être déçu, oui, on le peut. On avait la possibilité, à quelques secondes près, de mettre les Héraultais à 6 points et de mettre une forte pression sur Lens… Oui. Oui, on peut s’en mordre les doigts. Mais, pour autant, il est quand même presque miraculeux, avec l’équipe que l’on a, avec les absents de ce soir, avec l’exclusion de Duje, de revenir avec un point. J’étais quasiment persuadé durant la rencontre qu’on allait perdre.

Alors, c’est vrai qu’à la 90e min, je me suis pris au jeu de rêver légitimement à la victoire. Mais, on aurait très bien pu perdre. On aurait très bien pu prendre plusieurs buts supplémentaires ce soir. Et ce n’est pas le cas. 3-3… Avec Sampaoli, c’est peut-être un résultat que l’on retrouvera contre des équipes joueuses. C’est ça le jeu direct, le jeu vers l’avant. C’est le risque de se découvrir en défense. On le savait lorsqu’on a accueilli Jorge Sampaoli. On savait très bien que cet adepte du jeu vers l’avant n’était pas connu pour sa défense de fer. Et avec nos joueurs un peu perdus dans cette saison si décevante, on pourrait très bien sombrer bien plus !

On s’en sort bien. Encore une fois, à 10 contre 11. Nous sommes l’équipe la plus indisciplinée d’Europe, c’est affreux. On peut avoir de l’envie, de la hargne mais arrêtons d’être stupides. La faute de Caleta-Car est honteuse, grossière, absolument inutile. Le joueur adverse est le long de la ligne, il n’est pas dangereux, en revanche, le pied de Duje aurait pu faire plus mal. C’est n’importe quoi. Nos joueurs peinent déjà à comprendre et maîtriser le système de Sampaoli. Si on se tire une balle dans le pied, ça va être encore plus dur ! Soyons patients. Soyons patients avec nos joueurs qui découvrent un entraîneur animé d’une furieuse envie de gagner, de bien jouer. Soyons patients avec ce système qui ne met pas en valeur tous nos joueurs et espérons que nos joueurs finissent par mettre en valeur ce système de jeu assez spécial. Ce ne sera pas toujours souriant, pas toujours beau. Nous ne serons pas forcément transportés à chaque match qu’il reste jusqu’à la fin de la saison mais, progressivement, ils y arriveront. Progressivement, ils deviendront plus forts. Et peut-être que le boulot d’aujourd’hui permettra à l’équipe de demain de bien marcher.

Les honneurs vont, pour moi, pour Mandanda qui a joué son rôle parfaitement, à Lirola qui, offensivement est très bon et à Milik, qui s’il n’a pas marqué plusieurs buts, a réussi, magistralement, à remettre l’OM dans le droit chemin. Il serait bon de lui fournir beaucoup plus de ballons, il sait quoi en faire.

Je regrette énormément le match de Caleta-Car, celui de Thauvin aussi. Si ces deux joueurs avaient été à fond, le score aurait peut-être été en notre faveur.

Je ne suis pas triste, je ne suis même pas tant que ça en colère. Je suis un peu déçu évidemment mais je reste satisfait du travail, du dévouement de cette équipe sur ce match. Nous avons un calendrier assez clément, et Montpellier était une grosse étape. Nous ramenons un nul de l’extérieur contre une équipe bien huilée. Ne soyons pas tristes. Nous venons de si bas que nous devons regarder en haut. Ce match n’est pas une déception, c’est une étape, il y en aura d’autres. A nous de les encourager jusqu’à la fin, on aura peut-être une bonne surprise.

Rédacteur : El Calon

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !