Alvaro 2

Nice - OM : Complètement lunaire !

  • Le 23/08/2021 à 13:21
  • 0 commentaire

Comment commencer un article sur un match prétendu fini mais qui ne s’est pas réellement terminé, si ce n’est par décision arbitrale orchestrée par la Préfet (je voudrai bien l’entendre lui) et la LFP ? Comment écrire un ressenti sur une rencontre de football après avoir constaté que la bêtise humaine s’était une fois de plus surpassée, avec à son apogée un président qui déclare que si ses supporters ont balancé une bouteille sur un joueur visiteur, si le terrain a été envahi par ses propres supporters, c’est de la faute des Marseillais ? Comment ?

Il est important de remettre les choses en ordre. Nice-Marseille a toujours été un derby chaud, racé, tendu. Il y a souvent eu des débordements avant, pendant et après les matchs. Il y a souvent eu des violences sur des supporters marseillais isolés qui osaient célébrer un but de l’OM. Il y a souvent eu des menaces, des insultes gratuites, même des cris de singes à l’encontre des joueurs marseillais. Mais malheureusement, j’ai envie de dire que c’est devenu une habitude dans le football. Il y a toujours des cons et il y en aura toujours. C’est comme ça. C’est juste malheureux de banaliser cette violence gratuite.

Pourtant hier, on est monté encore plus haut dans la honte, dans la débilité profonde. Un jet de bouteille dans le dos de Payet, une réponse pas forcément adaptée, et un envahissement de supporters qui dégénère, des joueurs blessés de part et d’autre et des applaudissements en fin de match.

Nous avons tous déjà vu des matchs de derbys, chauds, tendus… On a tous vu des Clasicos “Barça - Réal” avec la fameuse tête de cochon lancée sur le terrain… On a tous vu des bouteilles lancées, des briquets même, des lasers verts dans les yeux des joueurs adverses. On en a tous vu, oui. Et, personnellement, je n’ai jamais apprécié cela. Je n’ai jamais admis qu’on puisse atteindre à l’intégrité des joueurs, quel que soit leur maillot. Ce n'est que du football. On ne doit pas en venir aux mains, à la violence pour un jeu de ballon ! Si tu perds parce que l’équipe d’en face est meilleure, eh bien ça fait mal mais c’est ainsi. En quoi c’est glorieux de frapper les autres pour défendre ton équipe qui n’a pas été capable de gagner sur le terrain (je ne parle pas d’injustice arbitrale !) ? En quoi c’est juste lorsque, par la violence, tu accèdes à quelque chose que tu ne mérites pas ? En rien. Point barre, fin de la discussion.

Hier, pendant une bonne partie du match, Payet fut la cible de jets de toutes sortes à chaque fois qu’il approchait les tribunes des supporters. On le voit sur des vidéos, les stadiers ont même du mal à protéger le joueur (ou à faire semblant d’ailleurs). Puis vers la 75e minute, sur un énième corner, Dimitri se prend une bouteille d’eau remplie dans le dos, tombe et une fois à terre, continue d’être la cible des jets de projectiles. Sa réaction, bien que inadaptée, reste humaine. Il se relève et renvoie la bouteille dans le public. C’est bête, on est d’accord, mais c’est humain. Lorsqu’on voit les photos de son dos dans les vestiaires, on comprend que l'impact fut assez fort. Après cela, ça s’envenime, les supporters explosent totalement, les stadiers sont rapidement débordés, les joueurs de Nice n’arrivent même pas à calmer le jeu (au contraire même, n’est ce pas M. Todibo ?) et le terrain est envahi avec des joueurs incontrôlables et violents. Il suffit de constater les marques dans le cou Luan Peres, de Guendouzi entre autres… Trois semaines après la bouteille envoyée dans la lèvre de Rongier, on passe au niveau supérieur !

Après ces débordements incontrôlés, l’arbitre renvoie les joueurs se protéger dans les couloirs du stade. Le président de Nice, Jean Pierre Rivière ira voir ses groupes de supporters pour les saluer, les “calmer” et reviendra confiant comme un candide. Il assurera que la match peut reprendre sans problème. Le directeur de la sécurité niçoise rapportera aussi que le match peut reprendre.

Les Marseillais ne voudront jamais revenir sur le terrain et heureusement !

Nous n’avons pas toujours été gâté en termes de présidence, de direction. Les Jakenri, Laburne et autres Marchand (de sommeil) n'ont jamais œuvré dans l’intérêt total des joueurs. Ils n’ont jamais défendu les joueurs… Au contraire des Tapie, Diouf et maintenant Longoria qui n’a pas hésité à accepter la défaite 1-0 (pour l’instant) pour garantir la sécurité de son équipe. Rappelez vous quand Diouf avait refusé de laisser jouer son équipe première au Parc des Princesses et qu’il avait envoyé les fabuleux Minots ! Rappelez vous toutes les déclarations, les coups de gueule du Boss face aux injustices dont était victime l’OM … Hier soir, Pablo a dit tout haut ce que l’on pensait tous. Il a refusé de cautionner cette agressivité, il a refusé d’aller dans le sens de la Ligue. Il a même assuré que l’arbitre (pour une fois) était d’accord avec nous pour ne pas reprendre mais que pour l’ordre public la LFP demandait le retour au jeu. Je ne comprends pas bien son intérêt de relancer le match, de demander aux joueurs de revenir sur le terrain, de compromettre la sûreté de tous, y compris dans les tribunes. Je ne vois pas l’intérêt.

En conférence de presse, après que la rencontre fut déclarée perdue pour l’OM, M. Rivière se permet de mettre toute la faute sur les joueurs marseillais. Ce seraient les joueurs en bleu qui auraient provoqué les supporters niçois. On lui montre la vidéo du supporters niçois qui fait le salut Nazi dans les tribunes ? On lui montre le supporter niçois avec un t-shirt à caractère fasciste qui agresse nos joueurs (et qui lui serre la main lorsqu’il vient leur parler) ?

Enfin, M. Rivière ne comprend pas pourquoi les Phocéens ont refusé de revenir sur le terrain. Mais quand on voit que sur le but niçois les supporters étaient déjà descendus sur le terrain pour enlacer Dolberg, comment peux-tu prétendre que la sécurité est assurée ? Imaginez que Payet (ou un autre joueur de l’OM d’ailleurs) égalise devant ces mêmes supporters ? Pensez-vous réellement que ces soi-disant aficionados du beau football et défenseurs des couleurs de la salade niçoise ne seraient pas revenus sur le terrain pour casser du Marseillais ?

Non ! Quand on est conscient de la réalité des choses, on ne peut pas admettre cela, on ne peut pas cautionner cela et on ne peut pas dire ce genre d’inepties. Pourtant, c’est ce que M. Rivière a fait, pourtant ce sont bien la Ligue et le Préfet qui ont permis la reprise du match, pourtant c’est bien Payet qui s’est pris une bouteille dans le dos.

Le football français est tombé bien bas hier soir. La première mi-temps était à peu près équilibrée et même si la seconde était un peu plus dominée par Nice et ce but de Dolberg, la rencontre ne méritait pas un tel scénario.

Que dire de plus de cette fumisterie ? Que penser des instances au pouvoir et des décisions prises lors de ce match ? Aujourd’hui, je reste toujours indigné par tant de bêtises, de violence et je ne comprends pas comment on a pu en arriver là. J’espère que le geste fort de l’OM hier, de ne pas vouloir reprendre la partie, sera récompensé. L’opinion publique a fait comprendre son indignation et son soutien au peuple marseillais sur tous les réseaux sociaux possibles. J’attends maintenant une déclaration de la LFP pour remettre les choses à leur place. J’espère que l’on passera à autre chose et que l’OM pourra se déplacer sans craindre pour ses joueurs.

Et enfin, et pour finir sur une note plus souriante, j’espère vraiment qu’aujourd’hui Lirola sera annoncé comme nouvelle recrue !

Rédacteur : El Calon

Mercato

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !