1200 l ogc nice om un tifo visant dimitri payet recal l entre

Nice - OM : Les Notes des Marseillais !

  • Le 10/02/2022 à 16:27
  • 0 commentaire

Dans un match indigne malgré l'enjeu, où les olympiens se sont fait atomiser 4-1 par Nice après avoir mené au score, aucun joueur de l'OM n'a réellement émergé. L'OM a raté une occasion rêvée de s'ouvrir les portes vers une demi-finale de Coupe de France et un trophée qui lui échappe depuis 1989.

Pau Lopez 3 : Quand on encaisse quatre buts dans un même match en tant que gardien, c'est forcément qu'il y a des choses à redire. Il semble systématiquement battu, comme sur la frappe de Kluivert qu'il semblait pouvoir détourner. Une sale soirée.

Saliba 2.5 : Un de ses pires matchs à l'OM. Aligné arrière droit dans le schéma "liquide" de Sampaoli, il semble complètement dépassé sur le but de Gouiri, qui l'élimine comme un enfant. Le quatrième but de Delort est aussi pour lui. Imprécis et nonchalant, il ne s'est pas fait violence.

Caleta Car 2.5 : Peu combatif, pas dominateur, laxiste sur son adversaire direct, on a retrouvé ce soir tous les défauts de Caleta Car. Une capacité à souffler le chaud et le froid d'un match à l'autre qui explique sans doute pourquoi les clubs qui le convoitent rechignent toujours à le surpayer.

Luan Pères 3 : Il a parfois semblé vivre un vrai calvaire dans son couloir gauche, notamment face à la vivacité de Kluivert. De la lenteur et toujours une certaine difficulté à se situer par rapport à son adversaire direct.

Payet 2 : Dans un match attendu de tous, où il était sensé s'affirmer en leader technique de l'OM, il a quasiment tout foiré. Systématiquement à l'arrêt, incapable de prendre de la vitesse ou d'en donner au ballon, il a raté une opportunité rêvée de se transcender pour remporter enfin un trophée. Méconnaissable depuis janvier.

Guendouzi 3 : Un match bien démarré, avec un bon décalage pour Milik sur le but, puis plus rien. Comparé au match contre Angers, où il avait mal démarré avant de bien se reprendre, il a fait l'inverse.

Rongier 3 : Quelle que soit sa position, il a une incapacité criante à peser sur le niveau collectif de l'OM. Encore une perte de balle fatale à l'OM de sa part sur le deuxième but niçois. Les limites de ce joueur semblent déja atteintes.

Balerdi 2.5 : Une attitude de sénateur qui a d'entrée contrasté avec les besoins du match et l'adversité imposée par Nice. Totalement dépassé sur l'égalisation niçoise comme sur la tête d'un Kluivert qui fait exactement 15 centimètres de moins que lui. Il a pris l'eau et a fait regretter l'expérience et la grinta d'Alvaro.

Ünder 4 : Le seul joueur actif sur le front de l'attaque. Il est à l'origine du premier but et tente à plusieurs reprises de percer les verrous niçois, sans succès. Il a surtout manqué d'efficacité dans le dernier geste.

Gerson 2.5 : Son "action du match" est une simple percée au milieu de terrain en seconde période, qui vaut un carton jaune au joueur niçois. Pour le reste, un apport famélique et une lenteur toujours rédhibitoire dans la prise de décision. Le second but niçois vient d'une perte de balle de sa part dans le camps niçois, alors qu'il semblait idéalement lancé balle au pied.

Milik 3 : A l'origine de bons mouvements et auteur de quelques déviations en tout début de match, il provoque l'ouverture du score de l'OM puis disparaît juste après, en même temps que l'équipe. Il a peut-être le rôle le plus ingrat au monde dans la version actuelle de l'OM.

Rédacteur : @Pfiouuuuuuu

Vous devez être connecté pour poster un commentaire