Om calon

OM : CA DEVIENT SIX-TEMATIQUE !

  • Le 13/12/2020 à 11:29
  • 0 commentaire

6e victoire d’affilée en championnat ! Victoire contre un concurrent direct, victoire à la maison, contre un adversaire qui réussissait à nous freiner à chaque visite de sa part. Victoire importante marquant la capacité de l’OM à poursuivre sa marche en avant mais montrant tout autant son irrégularité entre le championnat et la Ligue des Champions.

Pour autant, cela reste un énorme coup de l’Olympique de Marseille en Ligue 1, un coup qui pourrait marquer ses concurrents au fer bleu et blanc.

Si l’on m’avait dit qu’au bout d’un quart d’heure, Marseille serait devant au tableau d’affichage avec une avance de 2 buts contre Monaco, j’aurai signé direct. Deux buts et deux passes décisives du duo d’attaque de ce soir, que demander de mieux ? Il faut avouer que les deux actions sont belles offensivement, autant la passe que la finition. La tête pour Thauvin, et la reprise en extension pour Pipa. C’était tellement beau que je regrette presque que cela se soit arrêté à deux buts. Car deux buts c’est bien mais ce n’est jamais suffisant. La preuve en est qu’à 20 minutes du coup de sifflet final, le penalty qu’ils ont eu nous a mis une pression du diable. Mandanda a bien failli stopper le tir de Ben Yedder mais le ballon est rentré et avec ça, une angoisse est née. L’angoisse de ne pas enchaîner une nouvelle victoire, l’angoisse de perdre deux points et de partager le score, l’angoisse de ne pas assumer nos ambitions. Mais non, l'équipe s’est regroupée, a fait le dos rond et a tout fait pour garder ce score.

Je voudrais souligner la cohérence des propos de Villas Boas en conférence d’avant match et du résultat de ce soir. Il a expliqué que la Ligue des Champions était à présent derrière nous et que l’objectif de cette saison, en plus de soulever le Trophée des Champions, était de se qualifier à nouveau pour la Coupe aux grandes oreilles. Pour cela, il faut engranger des points, accumuler les victoires et faire fis de l’opposition. Je crois que c’est exactement ce qu’il s’est passé ce soir. Face à des attaquants top niveau que nous pourrions avoir envie d’avoir chez nous, nous avons joué sans crainte et lorsque le moment s’est déclaré, nous avons su piquer au cœur cette équipe monégasque qui ne s’y attendait pas.

Pourtant, avec leur première action, nous aurions pu courir après le score… Mais parfois la Bonne Mère nous prouve qu’elle peut veiller sur ses enfants. Et le bon sort nous a donné l’occasion d’éviter le pire et d’asseoir notre domination.

Évidemment, ce match nous l’aurions perdu il y a encore quelques semaines. Une solidarité est née des des derniers matchs et a rejailli ce soir. Rongier a gratté un nombre incalculable de ballons (dont un amenant au seconde but), Thauvin a enfin trouvé Benedetto, Caleta Car a su museler, avec son compère Alvaro, le duo d’attaquants d’en face.

Ce n’était pas le match parfait. Surtout en deuxième mi-temps. Il faut le reconnaître. Mais il a mis en valeur la solidité d’esprit de l’équipe marseillaise. En effet, la solidarité défensive mais aussi l’animation offensive, le rôle des milieux, les remplaçants, tous ces éléments ont eu leur importance dans la conquête de cette victoire. Tous les acteurs marseillais ont œuvré pour ramener les 3 points. Nous n’étions pas avec l’équipe type, il manquait Payet et surtout Amavi, les organismes étaient affaiblis par la multiplication des efforts. Mais le résultat est là. La prochaine étape sera de battre Rennes. Il faudra assurer cette lancée, il faudra poursuivre ce mouvement démontrant notre envie de tout renverser sur notre passage. C’est le boulot d’AVB à présent. Il va devoir maintenir ce groupe à niveau, en remontant les bretelles de certains qui n’arrivent pas à rester au top, il va falloir en préserver d’autres. Il va falloir avoir un mental d’acier. Et c’est là tout ce que l’on cherche de cette équipe ; savoir si elle va enfin détester perdre et donc, tout faire pour gagner à chaque fois. Car le processus est assez simple en fin de compte… Si on gagne tous nos matchs jusqu’à la fin de la saison, on sera champions !

C’est ce que j’écrivais il y a 3 jours après le match de Manchester : on s’en fout, on sera champions. C’est peut-être un manque de modestie que j’affiche ou une illustration utopique du scénario final de notre Ligue 1. Mais, sans y croire dur comme fer, j’ai cette envie de ne pas me réveiller de ce rêve assez agréable que je fais en ce moment. Si nous continuons comme ça, factuellement, nous serons bien placés au terme de la saison mais surtout, j’ai la sensation qu’en continuant ainsi l’esprit d’équipe de 2018 en Europe, de l’année dernière pour la première d’AVB se reforme. J’ai l’impression de voir renaître une équipe de ses cendres. Et cet OM ressuscité semble enfin faire honneur à son maillot. Il n’est pas encore transcendant, mais il donne envie de se battre aussi et d’y croire. Et moi, ce soir, j’y crois.

Rédacteur : El Calon

Calon OM - ASM

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !