Telechargement 2 10

OM - Bale : Les notes des Olympiens !

  • Le 11/03/2022 à 20:40
  • 0 commentaire

Dominateurs et justes techniquement, les joueurs de Sampaoli ont délivré un match convaincant face à une équipe de Bâle qui a semblé en dessous de l'OM individuellement et collectivement. Manquant de précision à la finition, malgré deux buts et un nombre de tirs conséquent, les olympiens se sont fait piéger en fin de partie sur un but qui rajoute de l'incertitude au match retour. Une victoire bienvenue de la part de l'OM à défaut d'être décisive.

Mandanda 7.5 : Il a rassuré et même sauvé l'OM à des moments clés, notamment en fin de première période sur une frappe dangereuse et en deuxième mi-temps sur une tête cadrée de Rongier vers son propre but, qui l'a pris à contre-pied. Autoritaire, son jeu au pied a été bon. Une prestation honorable.

Caleta-Car 4.5 : Une première mi-temps qu'il traverse dans l'anonymat, avant de manquer de concentration, comme à son habitude dernièrement, en seconde mi-temps. Coupable d'un alignement fautif sur le but de Bâle, il commet une erreur évitable qui réduit la marge de l'OM au match retour. Regrettable.

Saliba 6.5 : Pas à son meilleur niveau dernièrement, comme il l'a volontiers reconnu en conférence de presse, il a semblé enfiler à nouveau son costume de défenseur irréprochable sur ce match là. Imperméable et intransigeant défensivement, il s'est même permis de se projeter vers l'avant et de casser des lignes balle au pied. Un match solide.

Kolasinac 5.5 : Moins "élastique" dans le marquage que le concurrent à son poste Luan Pères, il a semblé bien resserrer sa ligne défensive et a effectué quelques combinaisons intéressantes vers l'avant. Sans être transcendant, il sort un match sérieux dans les deux aspects du jeu.

Gerson 6.5 : Il a été percutant, comme lorsqu'il prend l'avantage sur l'aile gauche sur son adversaire direct et effectue un centre à ras de terre parfait pour Guendouzi en première période. Il a eu une bonne lecture du jeu avec une certaine intelligence tactique et une belle justesse technique, en témoigne sa remise en une touche pour Rongier sur le second but de Milik. Il a fourni un match plein et donne envie de le voir à ce niveau là de constance sur la totalité d'un match plus souvent.

Guendouzi 5 : Fâcheuse habitude de sa part, il donne l'impression de vouloir rentrer dans les cages avec le ballon, sur une occasion en or d'ouvrir le score en première période. En seconde mi-temps il tire trop haut sur un très bon centre d'Ünder dans la surface. Cela illustre le contraste qu'il y a eu dans son match entre sa difficulté à finir les actions et sa très belle activité au milieu de terrain. Il est celui qui obtient le penalty qui permet à l'OM d'ouvrir le score. Une action décisive.

Kamara 5.5 : En dessous de son niveau habituel dans le placement, il a de fait souvent dû s'arracher pour récupérer le ballon et a eu un certain déchet technique. Plus utile défensivement qu'offensivement, on a aussi senti chez lui une volonté de ne pas prendre un carton qui l'aurait privé du match retour. Sérieux mais dans la retenue.

Rongier 6 : En position de latéral droit, il a apporté une justesse technique et a réglé la mire sur ses centres. Il est l'auteur d'une belle percée dans l'axe et d'une frappe un peu molle qui ouvre la porte du deuxième but à Milik. Pas irréprochable sur certaines actions, notamment une remise dans l'axe en première mi-temps et une tête en retrait pour Mandanda sauvée in extremis, il délivre malgré tout un match intéressant.

Ünder 6.5 : Une frappe enroulée de toute beauté en début de partie, qui heurte le poteau droit du gardien suisse. Une belle créativité et un certain altruisme, comme sur ses deux ouvertures en or pour Guendouzi et Milik en seconde mi-temps, qui auraient dû se terminer par un but. Il a apporté variété offensive et danger sur le but adverse.

Payet 6 : Il a été redoutable par séquences, car il a eu le temps de réfléchir et donc d'ajuster ses ouvertures et passes millimètrées dont il a le secret. Sans tout réussir, notamment à la finition, il a eu un rôle important dans la construction du jeu. Il manque de sang-froid sur un tacle à retardement qui le privera du match retour.

Milik 7.5 : D'abord un peu émoussé, son moteur a chauffé lentement mais sûrement, tel un diesel. A la 15ème minute, il démontre son adresse sur penalty d'une panenka pleine de sang-froid. Par la suite imprécis dans un face-à-face où sur une tête dans la surface, on aurait pu lui en vouloir. C'était sans compter son tir sur le poteau, qui rappelle que pour rater des occasions il faut d'abord s'en procurer. Juste avant d'inscrire un doublé qu'il marque de près sur une action bien suivie de sa part, d'une frappe dans la lucarne.

Homme du match : Milik

Rédacteur :@Pfiouuuuuuuu

Vous devez être connecté pour poster un commentaire