Calon 1

OM : C’EST LA CHAMPIONS’ LEAGUE… !!!

  • Le 28/10/2020 à 10:05
  • 0 commentaire

L’oeil d’El Calon .

Score lourd et assez significatif de l’écart flagrant entre les deux niveaux de jeu affichés lors de ce match de LDC hier soir à Marseille, toujours dans un stade vide.

Il est évident que loin de moi toute pensée de victoire avant le coup d’envoie, j’espérais un nul. Ce n’est pas que je sois défaitiste de nature mais je sais trop bien que même un Man City, fragilisé en Premier League, reste très fort face à un OM tout neuf avec plein d’incertitudes et de jeunesse inexpérimentée. Et puis il ne faut pas se mentir, ce n’est pas avec la composition d’équipe du début de match qu’on allait voir un OM “Droit au but”...

Avec une compo prête à faire pâlir les plus grands défenseurs des tactiques en 5-5-0, AVB avait annoncé la couleur. Le but était clairement de faire match en défense, de les contrer et par le plus grand des hasard, planter un but et tout refermer ensuite. Ca c’était avant le coup d’envoi. Car après ce fut une toute autre paire de manches. Mais attention, je ne vais pas critiquer le jeu des Marseillais car en première période il n’y en a même pas eu ; une seule frappe, rien d’autre. De l’autre côté, une domination quasi sans faille, une supériorité territoriale, mentale et technique évidente, un but (cadeau de Rongier, on sait recevoir nous !), les Anglais nous ont dominé dans tous les domaines.

Lorsque j’ai vu la composition d’équipes avec Radonjic en attaque aux côtés de Thauvin, j’ai compris que les 90mn seraient longues et difficiles à regarder. Je ne suis pas entraîneur donc je ne vais pas juger une fois de plus, je pense que si AVB a mis le Serbe dans le grand bain, c’est qu’il était certain qu’il saurait nager. Pourtant, au regard du match, je le verrai au max dans la pataugeoire, rien de plus. Je ne comprends pas et ne comprendrai peut-être jamais les raisons qui poussent un entraîneur à sélectionner un jour comme lui. Il a sûrement vu des choses à l'entraînement qui l’ont orienté vers ce schéma là avec le Serbe, prêt, rapide et foufou qui aurait dû avoir plus de ballons que ça. Le fait est que c’est comme cela que ça s’est passé. Et ce n’est pas à cause de Radonjic que nous perdons mais à cause de la capacité de Man City à élever son niveau au moment où l’adversaire connaît un coup de moins bien. C’est à cause de la qualité d’enchaînement des joueurs de City, c’est à cause de la timidité de nos joueurs, de leur complexe face à des stars, c’est aussi à cause de leur incapacité à jouer bien, en même temps que les autres. Aujourd’hui on a un Kamara conquérant qui réussit de très belles choses, qui est très propre et qui n’a quasiment pas perdu de ballon, mais qui contre d’autres équipes a été insuffisant au niveau du jeu, de la vista… On a vu un Amavi mort de chien à courir tout le temps, à se sacrifier, on a pu voir aussi Cuisance qui nous sort de très belles prestations… Mais on a vu aussi le Serbe, Sakaï, ou même Thauvin qui n’ont pas su élever leur niveau de jeun. On peut ajouter Balerdi ou Alvaro aussi et rajouter Rongier avec. Même Mandanda ne m’a pas semblé dans un bon soir. Difficile de rivaliser avec un des favoris de l’épreuve dans ces conditions.

Et là dedans, que dire de la rentrée de Payet et de Benedetto? Les deux cadres de la saison dernière étaient sur le banc pour commencer ce match à enjeu. Une pique telle que celle-ci aurait dû les pousser à vouloir changer le cours du match en rentrant en jeu en deuxième mi-temps. Mais non. Ils ont couru un peu, ils ont tenté de dévier le ballon, mais point trop n’en faut ! Ils ont réussi à garder leur coiffure nette et propre, C’est le plus important.

Pour le coup, je râle pas mal (c’est peut-être parce que je suis en train de me prendre la tête en même temps que j’écris) mais la deuxième mi-temps fut quand même nettement plus intéressante que la première. Donc tout n’est pas à jeter. Il y a eu de belles choses, des tentatives, de l’envie mais beaucoup trop d’approximation. Evidemment, Man City a marqué deux autres buts durant cette période mais vu le niveau, c’est la marque des grands clubs.

Le résumé du match est assez facile en fin de compte : en première période les Anglais ont ultra dominé, un jeu d’attaque-défense. On leur donne un but en cadeau pour leur déplacement. En seconde mi-temps, équilibre des offensives de part et d’autres mais inefficacité marseillaise sur les rares occasions que nous avons eu. Il n’en fallait pas plus pour qu’ils nous en claquent deux par dessus, d’une facilité déconcertante. Ca aussi c’est la marque des plus grands clubs… Il ne nous reste plus que 4 matchs pour tenter de remporter une victoire, au mieux une qualification en 8e, au pire en EL. Il en va de notre honneur maintenant.

Côté joueurs, comme je l’ai déjà expliqué, le problème de cet effectif réside dans le fait que les joueurs agissent en décalé. Nous n’avons pas encore eu toute l'équipe à 100% en même temps. C’est regrettable parce qu’un joueur comme Kamara fait une partie assez intéressante aux côtés d’un Cuisance généreux et habile avec la balle. Amavi aussi m'a fait plaisir. Alors que Rongier a paru perdu tout le temps où il était sur le terrain. D’autres joueurs peuvent venir noircir encore un peu plus le tableau. Je pense à Thauvin, Payet et Benedetto entre autres. Si l’équipe ne peut pas se battre collectivement, peut-être le pourrait-elle individuellement si tout le monde faisait un effort…?

On ne peut pas dire que la défaite est une surprise et que l’on soit abasourdi par le score. Il reflète la domination sans contestations de Manchester City dans tous les compartiments de jeu. Et si l’on regrette la passe décisive de Rongier ou encore le but hors jeu (mais validé) de Sterling, il faut savoir reconnaître que nos adversaires du soir étaient bien supérieurs à bien des égards. AVB a beaucoup de pain sur la planche. Et nous, petits supporters que nous sommes, nous nous devons d’y croire ne serait-ce qu’un peu, même en jouant à 10 derrière, pour qu’au moins la dynamique vertueuse s’installe. On s’occupera de la devise après.

 

Rédacteur : El Calon

 

OM - Man City Calon

Ajouter un commentaire