L balerdimilieu1

OM : L'analyse Tactique de Balerdi contre Nice !

  • Le 24/03/2021 à 11:45
  • 0 commentaire

Pour cette 30eme journée de ligue 1 l’OM se présentait à l’Allianz Riviera de Nice pour y affronter le GYM. Les hommes de J.Sampaoli se présentaient dans le schéma désormais connu 3-5-2 avec comme objectif une 3eme victoire consécutive, nous avons analysé la prestation de Balerdi.

La Compo  

Mandanda (C)

Alvaro Balerdi DCC

Lirola Thauvin Gueye N’tcham Nagatomo

Payet Milik

Malheureusement le match a pris une tournure délicate et ce score de 3-0 pour l’OGC Nice fait mal. 

Après cette déconvenue nous aurions pu revenir sur les difficultés des marseillais à se montrer dangereux dans les 30 derniers mètres, ou la délicate gestion de la profondeur défensive par le bloc marseillais, mais puis ce que l’objectif de J. Sampaoli en cette fin de saison est de finir le plus haut possible mais surtout de préparer la saison prochaine, un élément semble extrêmement intéressant en vue de la saison à venir. Cet élément, c’est l’utilisation du défenseur axial de la défense à 3 en l'occurrence L.Balerdi. Même s' il est impliqué sur le deuxième but Niçois (partageant la responsabilité avec Luis Henrique) son rôle a été extrêmement intéressant durant la rencontre par la grande variété de ses tâches.  Il est également possible d’imaginer cette animation avec une défense à 4 avec un milieu défensif qui ferait la jonction entre les deux lignes, ce qui conviendrait certainement à B.Kamara.

Le rôle à la relance

Lors des phases de relance, le rôle de L.Balerdi est primordial. Il est chargé d’organiser la sortie de balle. Il doit donc lire rapidement la situation, être mobile et faire preuve d’une qualité d'exécution suffisante pour éliminer les adversaires venus au pressing par une passe ou une conduite de balle.

Sur cette phase, Balerdi récupère le ballon très bas. Les solutions de jeu court sont immédiatement fermées par le bon pressing niçois. L.Balerdi doit donc prendre rapidement une décision.

Quelques secondes après l’image précédente, on voit que L.Balerdi a trouvé la solution pour ressortir proprement le ballon. Grâce à sa vision du jeu et sa qualité technique, L.Balerdi trouve F.Thauvin avec un petit ballon piqué qui élimine deux Niçois.


A la fin du match, J.Sampaoli avait retenu comme point positif la capacité qu’avait eu les marseillais à trouver du jeu intérieur, en voici un exemple. 

A la course avec le Niçois A.Gouiri, L.Balerdi oriente son corps dès la première touche de balle afin de se diriger vers l’espace libre extérieur. Il aurait pu dégager en touche mais l’objectif est de conserver le ballon. 

Quelques secondes après l’image précédente, L.Balerdi trouve P.Gueye par une passe cachée qui élimine 3 Niçois venus au pressing. Avec cette passe L.Balerdi trouve du jeu intérieur, ce que recherche J.Sampaoli.

 

La couverture

En tant que défenseur le plus axial de la défense à 3, L.Balerdi doit couvrir ses partenaires. Cet aspect du jeu a été l’une des difficultés de l’Olympique de Marseille durant la rencontre mais L.Balerdi montre des qualités encourageantes pour assumer cette tâche.

  L.
Balerdi assure la couverture de ses compères D.Caleta Car et Alvaro. Les joueurs niçois arrivent lancés, il faut donc analyser rapidement les courses adverses et les dangers à venir.

Sur cette action, L.Balerdi anticipe parfaitement l’action. Il oriente son corps de façon à jouer le ballon dans la zone recherche par le porteur de balle niçois. 

Grâce à son excellente anticipation vu sur l’image précédente, L.Balerdi arrive à temps sur le ballon pour pouvoir remporter son 1 contre 1 avec l’attaquant des aiglons.

En plus de devoir jouer la couverture sur les phases offensives, L.Balerdi doit se positionner en voltigeur en phase offensive. Cette grande diversité des rôles demande une grande concentration. Selon le pressing adverse, L.Balerdi joue un cran plus haut que D.Caleta Car et Alvaro, afin de former un carré avec le milieu défensif qui décroche.

Face à un pressing de 3 Nicois, L.Balerdi joue un cran plus haut comme un milieu défensif aux côtés de P.Gueye afin d'être en supériorité numérique. 

L.Balerdi, le milieu de terrain

A la Mi-temps, Luis Henrique remplace O.Ntcham ce qui entraîne une réorganisation. Le schéma initial reste identique. Luis Henrique va occuper le rôle de piston gauche, H.Sakai (qui a remplacé Y.Nagatomo) intègre la défense à 3 et L.Balerdi monte en tant que milieu de terrain.

De nouveaux postes à intégrer pour plusieurs joueurs. L.Henrique piston gauche, L.Balerdi milieu de terrain et H.Sakai dans la défense  3 même si cela a déjà été vu notamment sous Rudi Garcia. 

L.Balerdi se projette jusque dans la surface adverse. Il fait partie sur cette action des fameux “6 qui attaquent” du coach J.Sampaoli.

L.Balerdi joue même plus haut que P.Gueye et donne de la profondeur au jeu marseillais par ses appels.

La continuité de l’action avec L.Balerdi qui a poursuivi son appel jusque dans la surface adverse

En cette fin de saison, il est intéressant de lire et décrypter les ambitions de J.Sampaoli pour l'année à venir. 

Tactid .

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !