Gala

OM : Long et pénible mois de septembre ..!

  • Le 01/10/2021 à 08:58
  • 0 commentaire

On savait très bien que le mois de septembre serait difficile, dense et chargé. Il se termine ce soir sur ce frustrant match nul en Europa League. A chaud, il m’est difficile de ne pas crier “au vol” avec ce match dirigé bizarrement par cet arbitre en bois. Ce penalty me reste en travers de la gorge et j’espère qu’avec l’arrivée d’octobre et le retour de Milik, nous allons à nouveau pouvoir sourire. Ce soir, je n'y arrive pas.

Le bilan de ce premier mois de rentrée n’est pas catastrophique, mais il n’est pas pour autant magnifique; Avec 2 victoires, 3 matchs nuls et 1 défaite toutes compétitions confondues, l’OM ne touche pas le fond mais si on y regarde d’un peu plus près, on remarque que l’OM a laissé deux points en Russie, deux points à Angers et qu’il aurait dû récolter les 3 points ce soir. C’est frustrant et quelque part, cela casse totalement la bonne entrée en matière du mois d’août. Certains diront que j’y vais un peu fort mais je crois qu’il est nécessaire d’être dur parfois même si c’est une équipe nouvelle, même si c’est une équipe jeune, même si blablabla, même si… Je suis exigeant, je me dois d’être exigeant. L’OM se doit d’être intraitable chez lui, c’est comme ça et ça ne changera pas. Pour moi, dans le football moderne, quand tu joues à domicile, encore plus quand tu es l’Olympique de Marseille et que tu joues au Vélodrome, tu te dois de faire un résultat. Il n’est pas envisageable de finir avec autre chose. J’en fais peut-être trop mais j’estime que si tu n’as pas un minimum d’exigence mêlée à un devoir d’honorer le blason que tu portes sur la poitrine, tu n’as pas à jouer à l’OM. C’est peut-être excessif et c’est peut-être la frustration qui me fait dire ce genre de choses mais je suis en colère de voir que l’on domine totalement la seconde mi-temps mais qu’on est pas capable de marquer un but.

Autant, au début de la rencontre, on a pu voir un Galatasaray excité, survolté, qui essayait de frapper fort dominant quelque peu les débats, autant au delà de la 35e minute, l’OM s’est installé et a eu la possession du ballon. Cette possession aurait dû nous mener à plusieurs autres occasions. On a trop loupé l’avant dernière passe, on a trop voulu dribbler une fois de trop, on a trop lancé Under souvent hors-jeu… Il aurait fallu que Payet soit un peu plus maître des offensives, il aurait fallu plus de coordination entre Guendouzi, Payet, Harit et Dieng, il aurait fallu que Gueye soit plus à l’aise techniquement et surtout, il aurait fallu qu’on sache maîtriser un bloc bas. Et c’est là le souci. Les blocs bas nous font du mal. On a des difficultés à trouver les failles. On tourne le ballon telle une équipe de hand mais on a pas de pivot pour orienter l’attaque , nos ailiers sont encore un peu trop tendres et les intérieurs n’ont pas encore les automatismes nécessaires pour faire mal. Alors oui, je sais, on apprend, on débute une nouvelle ère, on est en rodage, on va y arriver… Oui! Mais putain que c’est long en attendant.

Je ne parle pas des problèmes posés par les supporters turcs. Ils sont arrivés à leur apogée au moment où l’OM prenait le match à son compte en première mi-temps. Le club turc prenait l’eau. Qui sait ce qu’il se serait passé s’il n’y avait pas eu cette interruption de jeu...

Pour revenir au match et plus particulièrement au penalty, j’ai beau le regarder sous toutes les coutures, j’ai beau écouter les différents consultants sportifs, je n’arrive pas à croire que l’arbitre se soit ravisé.L’explication à l’écran est terriblement douteuse… La faute aurait eu lieu en dehors de la surface de réparation ?!! Comment l’arbitre, le corps arbitral, les gars dans le camion de la VAR peuvent dire que la faute est en dehors ? C’est impossible. On voit bien que la faute a lieu dans la surface. Et si, pour l’arbitre, la raison est toute autre, du genre “amplification” de Guendouzi, dans ce cas là tu mets un carton jaune. C’est comme ça, dans le règlement, tu simules, tu prends la biscotte. Donc, la faute a lieu à l’intérieur, il y a contact, il y a penalty. Point barre. Merci maman, bonne nuit les petits. Cela n’aurait peut-être pas donné un but, peut-être que notre tireur aurait buté sur le gardien ou loupé le cadre mais au moins, cela aurait été plus juste.

Au niveau des joueurs, Lopez a répondu présent. Il n’a eu que très peu d'occasions pour se distinguer mais il a été là. La défense centrale a fait le taf, Saliba a retrouvé sa puissance, qu’il avait perdu face à Lens et Alvaro a joué à l’expérience. Luan Peres n’a pas été mauvais du tout. Guendouzi s’est aussi amélioré par rapport à sa prestation de dimanche dernier. Ce n’est pas encore le grand Guendouzi du début de saison mais on s’en rapproche. Gueye a été trop juste techniquement. Lirola ne maîtrise pas encore ce poste à 100%, ça se voit même s’il a fait quelques mouvements intéressants, il s’est souvent mal compris avec Under. Le Turc a été volontaire. Il avait envie de marquer ce match avec une réalisation mais n’y est pas parvenu. Dieng apprend. Il apprend les matchs européens, il apprend les rencontres fermées face à des joueurs expérimentés. Ce n’est pas suffisant mais ça reste pas mal. J’ai moins aimé ce soir le duo Harit/Payet. Ils n’ont pas été mauvais mais n’ont pas réussi à percer ce bloc alors qu’ils ont de l'or au bout des crampons. C’est dommage. Au niveau des entrants, Milik n’a pas eu assez de ballons pour s’illustrer. Il est descendu, d'ailleurs, souvent bas pour les obtenir. Je pense pourtant que son retour va nous faire du bien. Et De la Fuente a montré que même s’il venait du Barça, il ne venait que du Barça B. Il va devoir apprendre lui aussi vite et bien. Il va devoir s’étoffer un peu et jouer plus dur et surtout, il va falloir qu’il ose tirer. Sur un malentendu ça peut le faire …

Sampaoli aussi apprend. Il apprend que Marseille n’est pas une ville facile et pas un club simple pour entraîner. Il a les armes, il a quasiment l’équipe qu’il voulait, il a ses valeurs et ses principes et il a un environnement passionnant pour tout mettre en œuvre. Il faudrait maintenant que la colle prenne, que tous les joueurs adhèrent totalement au projet de jeu et qu’ils se donnent à fond pour. J’ai envie de crier de joie, j’ai envie de vivre de belles émotions, j’en ai ras le bol de grogner seul dans mon coin, d’avoir la mauvaise sensation de revivre les désillusions des années passées.

Rédacteur : El Calon

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !