73122871 937639846606823 2868523350357966848 n

OM - LOSC , Le Debrief d'El Calon .

  • Le 04/11/2019 à 11:45
  • 0 commentaire

UNE COMBATIVITÉ CERTAINE À DÉFAUT D’UNE MAÎTRISE TECHNIQUE ?

 

On ne va pas se le cacher, on ne peut pas dire que le match fut d’une grande qualité technique mais le fait est qu’à la fin c’est notre OM qui l’emporte. Ce n’était pas facile, les joueurs ont dû cravacher et s’arracher même, ils ont même eu la mauvaise idée de nous faire stresser sur la fin de match avec la réduction de Souamoro. Mais ils ont tenu bon. C’est peut-être la victoire qui nous manquait…

Pour ce match les Olympiens avaient le devoir de redresser la barre, ne serait-ce qu’avec nous, les supporters. Les deux défaites contre Paris et surtout contre Monaco nous restaient en travers de la gorge. Il faut dire que le niveau affiché m’avait, personnellement, donné envie de vomir : une seule mi-temps jouée sur chaque match, aucune envie de se démener pour s’imposer ou encore, des joueurs marchant sur le terrain. J’avais l’impression d’être revenu quasiment 20 ans en arrière avec une équipe sans réel talent, sans liant, sans avenir… Je l’avoue, j’avais honte de cette équipe. Je pense ne pas être le seul. J’aurai très bien pu me dire que c’est pas grave, que ce n’est que du football… J’aurai pu oui. Je connais des amis qui supportent d’autres équipes du championnat mais qui face au niveau affligeant de la Ligue 1 ont préféré passer à autre chose. Moi je n’y arrive pas. J’ai l’OM dans la peau et le voir dans ce triste état à cause de toutes ces mauvaises décisions de la direction, ça me tue, me désole mais en aucun cas je ne rendrai les armes.
Ceci étant dit, sur le terrain, les Phocéens étaient en 4-3-3 face à des Lillois 5-2-3. “Pipa” était de retour, mais aussi Alvaro en défense qui nous a tellement manqué ces dernières semaines. Au milieu, nous avions une petite nouveauté avec la titularisation de Bouba en sentinelle, il faut dire qu’il m’a beaucoup plu dans ce rôle… Garcia avait-il raison en fin de compte?
Au niveau du match, je qualifierai la première mi-temps d’assez brouillon. Des envies, de la détermination mais une pauvreté technique affligeante, tellement criante. C’est quand même compliqué de sortir une note positive de cette première période. La seule chose que l’on pouvait dire c’est que Lille n’a pas fait grand chose avec seulement quelques contres mais jamais inquiétants. Il faut rappeler que les nordistes sont très mauvais en déplacement et donc pas aussi conquérants que la saison dernière. Au retour des vestiaires, les Olympiens reprirent le chemin des cages de Maignan et ce fut concluant, car dès la 47e minute, sur un coup franc marseillais, le gardien lillois percuta son propre défenseur et lâcha le ballon pratiquement dans les pieds de Kamara. Le minot, très altruiste, glissa le ballon à Sanson. D’un magnifique plat du pied, il marqua dans le but en évitant les pieds de tous les joueurs qui se trouvaient dans la surface. Le VAR fut demandé mais il n’y eu aucune contestation possible.
Dès lors, Galtier fit rentrer Osimhen et Bamba afin de dynamiter l’organisation olympienne. Le match est devenu un peu plus haché avec beaucoup de repli et moins de pressing sur les Lillois. C’est inévitable, si tu ne presses pas, tu recules. C’est ce qu’il s’est passé mais comme Lille avait laissé dans le nord la précision et le réalisme, c’est sur un contre marseillais que le score passait à 2-0. Une balle récupérée par Lopez, transmise vers l’avant, une frappe contrée, une intention de tête et un CSC des familles dans les buts de Maignan. Deuxième but validé par le VAR. Et bien évidemment, à 2-0, le match part en vrille rapidement, les offensives nordistes se font de plus en plus fortes, c’est de plus en plus stressant et sur un corner magnifiquement tiré (tiens, ça existe ça?) Soumaoro détruit les filets de Mandanda sur une tête puissante. Là où il fallait gérer le score et le match, nous nous retrouvons à défendre comme des morts de faim. Les Lillois déboulent toutes les 30 secondes dans notre moitié de terrain mais nos joueurs, avec Alvaro en chef de la défense, défendent pas trop mal et surtout sont solidaires les uns des autres. Le score n’évoluera pas malgré les 5 minutes de temps additionnel.
Tous les observateurs l’ont dit, ce n’est pas le meilleur match de l’OM. Mais si on devait retenir quelque chose de positif, je retiendrai l’esprit solidaire et combatif. Je dis combatif car après la réduction du score lilloise, il y eu une petite mêlée dans les filets de Mandanda qui aurait pu se terminer par quelques cartons plus foncés. L’arbitre ne rajouta pas d’huile sur le feu pour une fois. Et puis, il enfallait du courage pour se relever de deux défaites (difficiles et humiliantes soit par le score soit par la manière), et le faire contre Lille ça reste quelque chose à souligner.
Les joueurs n’ont pas été si mauvais. Dans mon top 3 je mettrai Rongier, Kamara et Amavi. Rongier parce qu’avec tout son abattage il a fait du bien au milieu. Attention, il ne mérite pas encore les suprêmes lauriers car il fait encore des passes imprécises, il n’a pas toujours l’intelligence de jouer simple mais son abattage lui permet de rendre une copie satisfaisante. Kamara, en sentinelle et même s’il dit bien après le match que ce n’est pas son poste, il joua juste et bien. Pas trop de fioritures, pas trop de déchet, souvent dans l’ombre mais bien placé, il fit une belle entame de match et poursuivit jusqu’au coup de sifflet final. Enfin, Amavi… c’est probablement la première fois depuis que j’écris pour l’OM que je mets Amavi dans mon top 3. Pourtant, en début de match je n’étais pas du tout convaincu de le retrouver titulaire. Le public n’ont plus puisqu’il l’a sifflé une bonne partie des 20 premières minutes mais petit à petit, Jordan Amavi a su, par ses efforts multipliés, sa générosité faire changer d’avis le public et se faire applaudir sur ses actions de fin de match. J’aurai pu mettre Alvaro tant son retour en défense nous a juste permis de nous sentir à nouveau bien mais je tiens à souligner les efforts du jeune latéral gauche.
Au niveau des flops, Sarr ne m’a pas fait grande impression, il me tarde vraiment que Thauvin revienne même si je sais, vu tout ce qu’il se dit, que c’est pas demain la veille… Payet s’est arraché mais n’est toujours pas décisif, toujours pas tranchant, toujours pas précis… Pratiquement aucune passe pour Dario! On va dire que l’argentin ne marque plus mais encore faudrait-il qu’on lui donne des cartouches! A ce niveau, à ce poste il n’est pas normal que Dimitri ne lui donne pas au moins 4 à 5 bons ballons par match! Enfin, j’ajouterai Sakaï. Le Japonais, souvent bon guerrier est de plus en plus à la rue. Il rate beaucoup de passes, beaucoup de débordements, il a dû être suppléé plusieurs fois par Alvaro ou Duje. Il lui faut le retour de Thauvin à lui aussi, avec qui il était très complémentaire ou/et surtout, du repos!

Je ne parlerai pas des Dogues. Ce n’est pas important. Ils ont fait une bonne saison l’année dernière mais n’ont pas su garder ou remplacer efficacement les bons joueurs tels Pépé ou Thiago Mendes. Cela se ressent fortement dans le jeu. Et encore une fois, en dehors de leur stade, ils sont assez inoffensifs. En ce qui concerne les Phocéens, cette victoire fait beaucoup de bien, tant mathématiquement que psychologiquement. Il fallait cela afin de bien préparer le match de dimanche prochain. Le FC Lyon aussi a gagné hier… Cela promet un retour de Garcia des plus tendus. J’espère que les bonnes choses entrevues hier soir seront là aussi la semaine prochaine, que nous serons à la fois combatif et bons techniquement et que les efforts fournis le seront doublement afin de laisser les Lyonnais à 6 points et passer une trêve internationale bien plus sereine.

Rédacteur : El Calon

 

Ajouter un commentaire