Om ol

OM - OL : Ca s’annonce statistiquement compliqué…

  • Le 28/02/2021 à 11:24
  • 0 commentaire

17 victoires seulement en 50 matches joués à domicile en Championnat soit 42% de victoires, tel est le peu glorieux bilan que présente l’OM au matin d’une nouvelle opposition, et si l’on met de côté les 4 premières oppositions victorieuses, entre avril 1952 et décembre 1956, on tombe à 26% seulement, soit un match remporté sur 4 disputés !

Les 5 derniers affrontements se sont d’ailleurs soldés par 1 seule petite victoire acquise la saison dernière pour 2 nuls et 2 défaites.

Les 10 derniers ? 2 victoires, 5 nuls et 3 défaites. On tombe donc encore plus bas avec 20% de victoires !!

Le goal average est malgré tout positif avec 91 buts marqués, 64 encaissés. La raison en est simple quand on relève, par exemple, le 7-0 de 1991, le 4-0 de 1978 ou le 5-2 de 1972. Quand Lyon perd, il le fait historiquement de façon lourde.

Par contre, si on ne regarde que le passé récent, il a su s’imposer largement comme en témoignent les victoires par 4 buts à 1 de 2003, 2006 et 2012 auquel s’ajoute le 3-0 de 2019…

Ceci nous amène donc, et tout naturellement, à parler des scores les plus fréquemment rencontrés.

Les défaites ont été le plus souvent concédées sur le score de 1-0 (4 fois sur 12) puis ce fameux 4-1 (3 fois).

En ce qui concerne les 17 matches nuls, c’est la marque de 1-1 qui ressort le plus régulièrement (8 fois, comme en 2010 sous Deschamps ou en 2015 sous Michel).

Les victoires enfin ont, elles, été obtenues le plus souvent par 3 buts à 1 (4 fois sur 21). On remarque surtout que beaucoup de buts ont été marqués quand l’OM a gagné puisque dans plus de la moitié (13) d’entre elles, 4 buts au moins furent inscrits.

L’OM 2020/2021 saura-t’ il faire trébucher un OL qui compte 6 victoires sur ses 7 derniers matches et qui, cette saison, n’est tombé qu’une seule fois à l’extérieur (à Montpellier le 15 septembre) ?

Rien n’est moins sûr d’autant que les lyonnais ont su aller s’imposer à Paris et faire nul à Lille, terminant à chaque fois la rencontre en infériorité numérique.

Alors où sont les motifs d’espoir ?

Ils résident principalement dans la volonté des joueurs, d’une part de poursuivre leur bonne série des 4 derniers matches (2V, 2N) et d’autre part dans leur envie de se montrer sous leur meilleur jour, se sachant observés de près par leur futur coach, même si ce sera par télévision interposée, quarantaine Covid oblige…

Suix.

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !