2021 03 09 jorge sampaoli 1200x800

OM - PSG : Le résumé de la conférence de presse d'avant-match !

  • Le 22/10/2021 à 18:28
  • 0 commentaire

Avant la réception du PSG dimanche soir (20h45) pour le classico dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1 Uber Eats, Valentin Rongier et Jorge Sampaoli répondent à la traditionnelle conférence de presse.

Valentin Rongier

"Le stade est en feu à chaque fois, Classico ou pas, ça nous aide. Si je ressens une pression supplémentaire ? Non, mais je la ressens positivement. C'est un super match à jouer."

"Hier j'ai évolué à plusieurs postes pendant le match. Jorge Sampaoli nous demande d'avoir différentes hauteurs pour perturber les adversaires sur leur placement défensif. On voit que ça fonctionne. Ils ont du mal à détecter notre système."

"J'ai beaucoup travaillé pendant les trêves. Physiquement et mentalement je me sens très bien. L'équipe tourne bien donc ça m'aide forcément, et c'est un peu mon style de jeu."

"La déclaration de Mattéo Guendouzi sur le fait qu'il faudra gagner Dimanche ? Je ne suis pas certain qu'il ait dit ça comme ça. Après c'est de la fougue et de l'envie, pas de l'arrogance. Il a essayé de positiver surtout. On connait l'importance de ce match, tout le monde va regarder."

"Paris est l'une des meilleures équipes d'Europe, on les connait et on connait leur façon d'aborder les rencontres. Ils ont de très fortes individualités, mais collectivement on est fort. C'est à ce niveau-là qu'il faudra rivaliser et même être meilleur."

"Dans le foot, il peut se passer beaucoup de choses. On peut les déstabiliser, surtout si on a le contrôle du jeu. C'est une équipe qui n'aime pas défendre, ça peut les mettre en difficulté. On a gagné au Parc il y a un an, c'était déjà un bel exploit collectif."

"La gêne que j'ai ressenti Dimanche après le match ? Physiquement ça va mieux, j'ai ressenti un petit torticolis mais tout va bien."

"Cengiz est un ailier imprévisible qui sait faire la différence. Il va tout le temps provoquer le un contre un, il termine toujours ses actions par un tir, une passe ou un centre, s'il n'est pas là Dimanche il va nous manquer."

"Dimitri est capable de faire la différence à lui tout seul. C'est un réel plaisir de jouer avec un joueur comme lui, c'est un vrai joueur de foot avec de très grandes qualités. J'espère qu'il va nous faire un grand match Dimanche."

"Ce n'est pas une reconversion en tant que latéral droit, mais le coach a besoin d'un joueur qui peut jouer ce rôle. C'est fatiguant car ça demande beaucoup d'efforts. Le plus dur c'est d'avoir les réflexes d'un vrai latéral, mais je suis plutôt à l'aise."

"Le fait que le Qatar peut acheter des joueurs de grande qualité ? Je ne me suis pas posé la question, mais je me dis que ça rend le championnat plus attractif, c'est bien que de supers joueurs viennent en Ligue 1 Pour moi ça me dérange pas car ça fait vivre le championnat."

"On arrive dans une période charnière, physiquement ça va être compliqué d'enchainer les matchs. Mais on a les joueurs pour. On se sent bien, on prend du plaisir, on essaye de progresser, c'est positif."

"L'équipe de France ? On est tous contents de voir Mattéo Guendouzi, ça nous pousse tous vers le haut. En ce qui me concerne, il y a beaucoup de joueurs à mon poste et si ça doit arriver pour moi, ça arrivera."

 

Jorge Sampaoli

"Comment contrôler le jeu face au PSG ? Nous devons avoir le contrôle du ballon, avec la possession. Il faudra vite combler les pertes de balle face des éléments très rapides, qui ont énormément de capacités individuelles. Il va falloir défendre avec le ballon et leur laisser le moins de possibilités d'occasions."

"L'importance des matchs pour nous est liée aux supporters. On sait que le peuple Marseillais veut un match disputé contre Paris qui est un adversaire d'un autre niveau, qui se renforce à chaque mercato. On sait qu'il faut être compétitif pour les supporters, la ville, le club. La différence de ces matchs, c'est l'émotion du supporter qui la donne, c'est ça qui rend le Classico spécial."

"J'ai coaché contre lui et je l'ai également dirigé en sélection. Messi est le meilleur joueur du monde, c'est très difficile de le contrôler. Le plus important c'est de minimiser les individualités du PSG grâce à notre contrôle du jeu collectif. Il faire en sorte que Messi soit loin de notre surface, sinon il peut faire très mal."

"Je ne peux pas considérer que le titre est déjà acquis au PSG, même s'ils montrent une régularité et ils ont un effectif taillé pour ça. Mais on peut faire quelque chose sur ce match. On a du respect pour le PSG mais on a cet espoir, comme les supporters, d'avoir des possibilités de gagner ce match."

"Si je suis heureux de retrouver des internationaux Argentins que j'ai coaché ? Ma principale préoccupation c'est de préparer mon équipe, surtout qu'on a très peu de temps pour le faire. Il n'y a pas le temps pour être nostalgique, je suis focalisé sur le présent et sur l'OM."

"Pour nous c'est l'occasion de jouer contre des meilleurs joueurs, donc il va falloir hausser notre niveau de jeu. On a seulement 48 heures pour préparer un match aussi important, mais quand tu affrontes des joueurs aussi forts, ça augmente aussi la motivation et le niveau de l'équipe."

"Si l'adversaire arrive à contenir notre pressing, on aura beaucoup de difficultés. Il faut essayer de faire en sorte que leurs attaquants touchent peu le ballon."

"Si on regarde ce qu'on a fait hier, c'était que Immobile ou les attaquants de la Lazio ne s'approchent pas beaucoup de notre but, c'est en ayant le contrôle du jeu qu'on a réussi à le faire. On va essayer de le refaire Dimanche."

"Il faudra aussi faire attention aux émotions positives et négatives pour ne pas sortir du match. Si on modifie notre idée face à une équipe aussi forte et rapide, on va surement souffrir."

"Messi est un joueur qui a toujours un temps d'avance par rapport aux autres joueurs. C'est un joueur exceptionnel. C'est un plaisir pour moi de le revoir sur le terrain même s'il peut nous faire très mal, mais il ne faudra pas lui faire de cadeaux, ne pas lui laisser le moindre espace."

"Jouer contre Mbappé c'est toujours compliqué, c'est un joueur d'espace. Même si on a le ballon, toute perte de balle pourrait être fatale, il n'attend que ça pour nous piquer en contre. On peut voir des pays qui peuvent acheter un club, les meilleurs joueurs et cela rend les choses plus difficiles pour nous autres."

"Mbappé, Neymar, Messi, Di Maria, avoir tous ces joueurs dans son équipe, seul un pays riche peut se le permettre. Mbappé et Messi peuvent changer un match à eux seuls."

"Le seul joueur qui ressent une petite gêne c'est Cengiz Ünder, on espère qu'il sera rétabli pour Dimanche, on verra demain avec les tests. Hormis Cengiz, tout mon groupe est au complet."

@UniverOM13

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !