Suix 1

OM-RENNES : MAINTENANT, LE CINÉMA, CA SUFFIT !!

  • Le 30/01/2021 à 13:18
  • 1 commentaire

Ce matin, à l’heure où blanchissait la campagne, nos espoirs de qualification pour la prochaine Ligue des Champions s’en sont allés en même temps que se dissipaient les brumes matinales. Lyon et sa miraculeuse victoire acquise hier dans le temps additionnel nous ont inévitablement rappelé la réussite qui fut la notre la saison passée.

On les connait ces saisons où rien, absolument rien, ne peut vous arriver.

Ces saisons où on marche sur l’eau, ces saisons qui ont vu des Auxerre, Monaco ou encore Montpellier être sacrés champions.

Lille est sur la même dynamique, Paris a largement les moyens de se remettre en ordre de marche.

Certes, l’un ou l’autre de ces clubs traversera une zone de turbulences d’ici à la 38e journée. Mais leur avance sur nous est telle que, même en lâchant quelques points, ils resteront hors d’atteinte d’un OM qui boite, inévitable conséquence des maux qui l’accablent.

L’effectif est d’un niveau moyen, il est mal construit, les plus lucides des supporters le disaient déjà l’an passé. Ce sont ceux qui ne se laissaient pas totalement grisés par la positivité des résultats.

C’est un effectif lourd des joueurs recrutés sous l’ère Garcia et qui, forts de conditions salariales très avantageuses, ont traîné les pieds à l’heure de trouver la sortie. Ce n’est pourtant pas compliqué : c’est le même que le chemin pris pour entrer mais dans l’autre sens.

Du coup, faute de rentrées financières liées à des cessions, cet effectif n’a jamais pu, ou su, être complété sur les postes aux lacunes pourtant béantes.

L’arrière gauche digne de ce nom n’est jamais arrivé, le 2e latéral droit n’est là que depuis quelques semaines seulement, l’avant-centre « miracle » depuis quelques jours et le milieu offensif gauche, ou axial selon le destin que l’on réserve à Payet, manque toujours à l'appel...

Pourtant, et en dépit de ces conditions très loin d’être idéales, il faudra gagner ce soir sous peine de devoir commencer à tracer une nouvelle croix, au crayon à papier dans un premier temps, sur une qualification pour la Ligue Europa.

En effet, si Rennes venait à s’imposer ce soir, les bretons prendraient 7 points d’avance. 7 points que compte déjà Monaco, notre dernier adversaire en date, lequel à renvoyé nos jeunes pousses à leurs études et les plus expérimentés à une profonde et on l'espère, douloureuse introspection.

Ce soir donc, cette équipe peut-être privée de Rongier et/ou de Kamara mais à coup sûr d’Amavi et Cuisance, devra trouver en elle-même les forces nécessaires et suffisantes pour prendre les trois points.

Il faudra pour cela que Payet et Thauvin, supposés leaders techniques et offensifs, cessent leurs enfantillages dignes d’une cour de maternelle.

Il faudra également que le coach remette le clocher au milieu du village en leur rappelant avec la plus grande fermeté qu’ils sont avant tout sur le terrain pour approvisionner, aussi bien en quantité qu’en qualité, l’avant-centre de haut niveau qu’est indiscutablement Milik.

Après avoir usé Mitroglou, Germain et Benedetto il est hors de question que ce soit au tour du polonais de passer à la moulinette. Maintenant ça suffit, la comédie a assez duré !!

N’en déplaise aux amoureux du joga bonito, ce soir peu importera la manière, l’enjeu est trop important pour s’attarder sur la beauté de l’emballage. Seul le cadeau qu’il cache a une réelle importance. Et ceux qui veulent du spectacle et des artistes pourront toujours se rassasier en cherchant sur You Tube une représentation du Cirque Pinder ou une visite virtuelle du Louvre.

On attend avant tout une équipe qui sera peut-être besogneuse mais qui saura se retrousser les manches pour se mettre à la hauteur du défi dans la mesure où Rennes ne se présentera certainement pas en victime expiatoire.

Forts de leur bilan à l’extérieur, lequel n’est entaché que d’une seule défaite en 10 matches (à…Paris), les bretons conservent encore toutes leurs chances d’accrocher le bon wagon. Il ne faut donc pas s’attendre à un quelconque cadeau de leur part, bien au contraire.

Solidarité, combativité et sens du collectif seront donc indispensables. C’est la base, le minimum syndical et sans ça, point de salut.

Bien sûr il conviendra d’y ajouter un minimum de qualité technique, ce minimum consistant par exemple à aligner trois passes consécutives, ce qui n’a été que rarement le cas à Monaco.

Oui, aujourd’hui et malheureusement, cette équipe en est là, y compris ces leaders techniques d’opérette qui se contentent de vivre d’une splendeur qui ne semble plus appartenir qu’à l’histoire.

On ne peut pas imaginer un OM privé d’Europe en 2021/2022 !

C’est hors de question, tous les supporters s’y refusent. Parce que les supporters de l’OM n’accepteront pas qu’on s’assoit, une fois de plus, sur son histoire.

Là aussi, après l’épisode le plus récent, le plus marquant et certainement le plus choquant, qui a donc consisté pour le club à ne pas souhaiter son anniversaire au président le plus emblématique qu’est Bernard Tapie, ça suffit !

Des joueurs au Président, à la fois fantomatique et totalement déconnecté de toute réalité et dont tous les amoureux du club souhaitent le départ rapide, tout le monde dans ce club semble s’être royalement accordé le droit de chier sur la table OM et de s’essuyer avec les rideaux.

En gros, et pour continuer sur cette lancée de façon certes triviale et scatologique, REVEILLEZ-VOUS ET SORTEZ VOUS LES DOIGTS DU CUL, BORDEL !!!

Rédacteur : Suix 

Commentaires

  • Beker
    • 1. Beker Le 30/01/2021
    Tout est dit! mais les joueurs de l'OM savent ils lire? A part les nombres, j'en suis pas sur. Ne serait il pas plus judicieux d'utiliser l'alphabet binaire, c'est la combinaison de 1 et de 0, qui apparaissent en nombre important sur leurs chèques de fin du mois et nécessaire au fonctionnement de leur playstation. Allez les gars, bougez vous le cul, déplacer vous sur le terrain en faisant des enchainements en triangle, la base quoi..... On en a vu aucun depuis le début de la semaine. Même ma fille de 9 ans l'a remarqué. Ok, elle est dans une équipe féminine, mais de là à se rendre compte que les joueurs ne se déplacent pas quand ils ont fait la passe.....c'est effrayant.

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !