Calo

OM : Un vent de fraicheur et de répit ...

  • Le 11/02/2021 à 10:00
  • 0 commentaire

Hier, à un horaire que seuls les télétravailleurs et seuls les glandeurs pouvaient se trouver devant leur télévision, l’OM jouait son 32e de finale de Coupe de France contre Auxerre. Au-delà de la possibilité, l’utopie, d’accéder à l’Europe grâce à cette coupe, il fallait absolument que l’OM gagne pour reprendre un chemin vers un monde meilleur, vers un monde rempli de victoires, de confiance et de buts. Et les buts, même s’il n’y en a pas eu des tonnes, ont le mérite d’avoir été marqués par deux buteurs, un revenant et un néo entrant !

Un froid de canard qu’il faisait hier après-midi pour le match de Coupe de France confrontant Auxerre à Marseille. Sans aller dans le détail, parce que ce match ne mérite pas non plus qu’on s’y attarde pendant des heures, on pourrait dire que Marseille a fait le job, sans être magnifique ni convaincant mais en ayant eu la bonne idée d’être chirurgical au moment opportun. Je n’ai malheureusement pas pu voir le match car je travaillais mais j’ai vu des résumés. Si la composition de départ me donnait enfin l’impression que Nasser prenait des initiatives, je n’en étais pas pour autant excité par ceux qui occupaient les postes charnières. Cependant, je crois pouvoir affirmer que l’on a pu voir des choses intéressantes. Par exemple, même si Luis Henrique s’est petit à petit éteint au bout d’une demi-heure, je trouve que ses 20 premières minutes furent assez sympathiques. Ce jeune a besoin de connaître notre façon de jouer, notre championnat, notre football. Ce n'est pas en lui laissant simplement des matchs de réserve ou 5 minutes en fin de rencontre en championnat qu’il va réussir à comprendre, apprendre et assimiler notre façon de jouer. S’il continue ainsi, peut-être aurons-nous la chance de voir quelle pépite il est !

Ce match aura permis aussi de montrer certains joueurs un peu plus à leur avantage comme Lirola qui n’en finit plus de nous montrer ce qu’est un latéral de métier, nous avons pu voir encore un peu Gueye qui a un potentiel énorme, enfin, l'intérêt de Larguet, c’est de connaître le centre de formation et la réserve et ils nous a permis de voir comment était le jeune Dieng qui aura pu marquer de son empreinte et de son pied droit cette rencontre. Premier match avec les Pros, premier but. De là à dire qu’il peut être pris en doublure de Milik, ce serait n’importe quoi. En revanche, il nous a donné envie de le revoir prochainement. Il aura probablement quelques minutes dans les prochaines semaines pour se montrer à nouveau au grand jour. Avant lui, en remplaçant de Milik il y a Pipa. Sa place de titulaire ayant été attribuée au nouvel attaquant Polonais, l’argentin a profité de cette rencontre pour se refaire une beuaté. Ce n’était pas encore le match référence que ce soit pour Benedetto ou pour l’équipe. Mais ça aura permis à l’attaquant de retrouver le chemin des buts. Espérons qu’il lui prenne l’envie de recommencer contre Bordeaux, ce serait une assez bonne nouvelle pour les échéances suivantes.

Après, je ne demande à personne d’espérer l’impossible. Je pense que c’est possible, je pense qu’il peut faire une bonne fin de saison, je crois même qu’il pourrait jouer à deux devant avec Milik. On ne sait jamais.

Je ne sais pas si on va garder Nasser pendant un moment, je ne sais pas non plus quel entraîneur on aura mais il est bon de garder la bonne dynamique, si bonne dynamique il y a. Ce que l’on peut dire, c’est qu’à défaut d’avoir vu une belle équipe écrasant tout sur son passage, on a au moins une réserve de jeunes qui méritent de percer et de prendre la place de certains titulaires en mal de productivité…

Vous l’aurez bien vu, je n’ai pas grand chose à dire sur ce match. Parce qu’en même temps, on ne va pas sortir les feux d’artifices simplement pour une victoire en 32e de finale. Cela reste une rencontre d’où ressortent quelques points positifs tels que l’apparition du jeune Dieng, les deux passes décisives de Lirola qui n’en finit plus de me faire plaisir, le but du revenant Benedetto, etc. Du côté négatif, on pourrait dire qu’il nous a fallu plus d’une heure pour ouvrir le score face à une équipe comme Auxerre. Notre fond de jeu est encore très faible. Nous ne sommes pas détendus, loin de là.

Attendons maintenant le match contre Bordeaux, le tirage au sort du 16e de finale et espérons que nous avons vécu le pire de la saison et qu’il nous reste quelques semaines encore pour vivre le meilleur.

Rédacteur : El Calon

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !