Classico 1

PSG-OM , Histoire du Classico .

  • Le 10/09/2020 à 20:00
  • 0 commentaire

Pourquoi le Classico ?
Beaucoup de choses peuvent être prises en compte pour expliquer la rivalité entre le PSG et l’OM ...

Il y a déjà tout simplement l’aspect géographique. La confrontation entre la Capitale et le club de Province. Opposition Nord-Sud. Cette rivalité on la retrouve déjà au quotidien dans la population alors forcément entre supporters celle-ci s’accroit d’autant plus.
Outre la rivalité classique entre la confrontation de 2 équipes du championnat, celle entre le PSG et l’OM a surtout été poussée par Bernard Tapie lui-même.


Petit retour dans le passé.
Le premier match entre les deux équipes a lieu lors de la saison 1971/1972, à cette époque le principal rival du club phocéen est Bordeaux. Les « Classicos » sont des matchs normaux de notre championnat. Deux éléments vont déclencher la guerre entre ces 2 équipes : l’arrivée de Bernard Tapie à la tête de l’OM en 1986 et le rachat du club de la capitale par Canal Plus en 1991.
Les Girondins rentrent dans les rangs et ne peuvent plus rivaliser avec le Grand OM de Tapie, dés lors Nanard cherche un rival pour son club pour motiver ses troupes et dynamiser le championnat de France de Football. Canal Plus alors détenteur des Droits du championnat de Division 1 en profite également et les médias s’occuperont du reste pour faire monter la sauce avant les matchs et donner de l’intérêt et de la ferveur à cette rencontre. Voilà la naissance des Classicos. A cette époque il y a peu de ferveur pour le foot dans la capitale, Canal Plus voit cette rivalité face au Grand OM et ses épopées européennes comme une Pub ultra intéressante pour le PSG. Tapie lui voit dans le PSG le rival qu’il a besoin pour rester compétitif dans le championnat français car il n’avait pas de concurrence durant ces années.

Le classico est avant tout créé dans un but financier : rendre le championnat plus attractif. Main dans la main Tapie et Canal Plus avançait ainsi pour le développement du foot français et pour le développement de leur club respectif. La rivalité Paris/Marseille était devenu logique et de plus facile à réaliser. Pour Tapie, Marseille la rebelle populaire contre Paris l’élitisme ville hautaine. Depuis tous les PSG-OM ou OM-PSG sont devenus des évènements immanquables sur la scène du football français.


Jusqu’à fin des années 90 ces rencontres étaient très chaudes, on se souvient tous des tacles de Di Meco et compagnie. Début des années 2000 se sont les Classicos les plus tendus car beaucoup d’enjeux sportifs, les déplacements des supporters étaient autorisés, les joueurs donnaient tout pour remporter cette rencontre. Au fur et à mesure du temps les Classicos ont perdus entre guillemets leur ferveur. Fin des années 2010 et jusqu’au rachat du PSG par le Qatar, il y a une nette différence sportive entre les 2 clubs. Marseille domine les débats pendant cette période, il y avait moins d’enjeu sportif. Depuis leur dernière victoire sur le club de la capitale en Novembre 2011 il n’y a plus eu trop de concurrence sportive entre les 2 clubs. De plus à chaque rencontre les interdictions de déplacement des supporters par la LFP a fini par dédramatiser au fil du temps ces rencontres.


Pour finir on peut se rappeler quelques beaux classicos par-ci par-là…
La victoire au Vél 3 jours après la Ligue des Champions, la défaite au Parc en 99 qui empêche d’être sacré champion quelques journées après, la bagarre des Leroy, le retour de Fiorèse, le nul obtenu par les Minots à Paris, la célébration de Zenden, le nul concédé dans les arrêts de jeu sur le coup franc de Cavani au Vélodrome…
Quoi qu’il en soit c’est et cela restera toujours un match spécial.

 

Rédacteur: Romain (@carbo015)

OM-PSG PSG-OM

Ajouter un commentaire