Créer un site internet

1200 l om mercato les 3 premiers renforts de tudor sont connus

OM : Le résumé de la conférence de presse d'avant match !

  • Le 05/08/2022 à 20:36
  • 0 commentaire

A 2 jours de la réception de Reims dans le cadre de la première journée de Ligue 1 Uber Eats 2022/2023, Dimitri Payet et Igor Tudor répondent aux questions des journalistes à l'occasion de la conférence de presse d'avant-match.

Dimitri Payet :

"Si le groupe vit bien ? Direct dans le vif du sujet ! Nous travaillons bien à l'entraînement en tout cas. On a la même ambiance que l'année dernière, tout va bien."

"Aucun joueur n'a demandé un rendez vous avec le président. C'est le président qui voulait nous parler pour dire ce qu'il attend de nous, parler de nos objectifs pour la saison."

"Je sais que de parler de Dimitri Payet fait vendre du papier. Mais bon, je pense qu'on a cherché à nous déstabiliser. Bien évidemment que le club est au-dessus de tout, au-dessus de tous joueurs."

"Je ne le prends pas comme un rappel à l'ordre du président. C'est normal, il y a eu un changement de cap dans la direction avec un changement d'entraineur. C'est à nous joueurs de nous adapter."

"Il n'y a pas vraiment de changement sur mon poste sur le terrain. Le coach me laisse assez de liberté."

"On bosse beaucoup c'est très dur. On a mis du temps à digérer tout ça. Le coach est très exigeant."

"Les matchs amicaux sont faits pour travailler, tester des choses. On a été un peu inquiet, quand vous n'arrivez pas à retranscrire en match ce que vous travaillez à l'entraînement c'est frustrant. Mais le match qu'il faudra gagner c'est celui de Dimanche."

"La Champions League c'est le summum, forcément on y laisse du jus. Il faut donc avoir un effectif étoffé pour répondre présent à chaque match pour espérer faire une belle saison.é "On connait l'importance de bien démarrer le championnat. On reste perfectible, et au delà de la manière, il faudra prendre les trois points face à Reims pour partir sur de bonnes bases."

"C'est un jeu qui va à l'encontre de ce qu'on faisait l'an dernier, la possession de balle n'est pas le facteur numéro 1. On veut un jeu plus vertical avec des occasions qui arrivent vite en pressant haut."

"Depuis deux ans, je tente de prendre sur moi et de voir les choses différemment concernant les moments difficiles. On a un groupe sain, quand on a un vestiaire comme ça, c'est plus facile à gérer. Moi j'ai mes prestations à gérer, je ne suis pas là pour gérer tous les problèmes du groupe."

"Ce que demande le coach à mon poste, avec la pointe devant et le deuxième meneur de jeu, c'est d'être proche à la fois offensivement et dans le pressing."

"Enfin une bonne question ! J'étais le plus heureux de voir la décision prise par la LFP. C'est un pas en avant énorme par rapport à ce que j'ai vécu. On commence à prendre des décisions contre les violences dans les stades et c'est louable."

Igor Tudor :

"La réunion avec Pablo Longoria doit rester dans le domaine du privé, ce qui s'est dit doit rester dans le vestiaire. C'était quelque chose qu'il fallait faire. Il y a une bonne mentalité de la part des joueurs, on a bien travaillé cette semaine à l'entrainement."

"J'entraîne depuis une dizaine d'années, j'ai toujours dit que les matchs amicaux et les matchs officiels sont totalement différents. Mon style est très différent de l' ancien entraîneur. Il faudra du temps à mes joueurs pour s'y habituer, nous en sommes tous conscients."

"On a joué contre le Milan, une équipe qui a le style de jeu qu'on veut mettre en place. Leur équipe a été construite en trois ans. Au début de leur parcours, ils ont perdu 5-0 contre l'Atalanta."

"Les championnats sont différents, mais au final, ce n'est pas le foot Italien, Français ou Allemand, c'est celui d'un entraineur. Moi j'ai toujours pensé que les résultats s'obtiennent au prix d'un vrai effort, avec une équipe qui court beaucoup."

"Le football est en train d'évoluer dans le sens de la verticalité, on voit que les équipes qui ont plus d'intensité et jouent de cette manière obtiennent plus de résultats. Comme le Milan de Pioli, ils ont compris que le football était en train de changer."

"Mon système tactique peut passer entre le 3-5-2 et le 3-4-2-1, mais pour moi le plus important, c'est le style de jeu que nous voulons mettre en place." "Tout le groupe est disponible pour Dimanche, sauf bien évidemment les joueurs suspendus."

"Si j'ai un avis sur mon effectif ? Je le trouve bon, je pense cependant qu'il doit être encore complété pour être compétitif sur plusieurs tableaux."

"On peut avoir des matchs difficiles face aux des équipes rapides, il faudra réussir à freiner les contres et également trouver des solutions face aux équipes plus fermées. Il nous faudra de la bravoure pour trouver des solutions."

Rédacteur :@UniversOM13

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

×