Om reims nagatomo

OM - REIMS : POUR LE CHAMPAGNE, ON ATTENDRA…

  • Le 20/12/2020 à 11:02
  • 0 commentaire

Triste rencontre, triste score, triste niveau de jeu. Ce match, qui devait effacer les erreurs commises contre Rennes, s’est dévoilé comme étant la fin des haricots pour bon nombre de joueurs présents sur le rectangle vert du côté olympien. Trop d’erreurs, d’approximation, de fatigue ont eu raison du peu de volonté affichée par les Phocéens.

C’est donc, avec le match de mercredi un véritable coup d’arrêt qui se fera ressentir au classement une fois toutes les rencontres jouées. L’occasion de recoller au wagon de tête s’est encore envolée, en espérant que pour finir l’année, l’OM ne plongera pas plus bas…

S’il fallait résumer le match avec un seul mot, ce serait pour moi, le mot : désolant. En effet, quoi de plus terrible qu’un match où à la mi-temps tu essaies de te consoler avec les stats et le nombre de tirs au but bien plus supérieur pour l’OM… 7 ou 8 à 0 ! Pourtant, au score il y a 1-1… Eh oui, puisque les champenois ne tirent pas au but, on va leur en offrir un ! Je ne blâme pas le pauvre Nagatomo, c’était bien involontaire, surtout dans cette position. Mais, faut avouer quand même que c’est balot. Le pauvre gars ne tire jamais, ne centre quasiment jamais, ne joue presque jamais mais pour l’une de ses seules titularisations, il arrive quand même à planter un but, dans notre camp. Encore une fois, je ne veux pas le blâmer. Il a fait plusieurs retours dans les pieds de certains joueurs de Reims, il a montré qu’il en voulait mais force est de constater qu’à part ça, il ne sait pas faire grand chose de plus. Toutes les rares offensives qui sont parties de son côté se sont soldées par une passe en arrière de sa part à DCC ou Alvaro, parfois à Gueye quand il était encore sur le terrain, d’autres fois à Kamara, mais toujours en arrière. C’est tout de même bien compliqué d’attaquer ainsi lorsqu’on attaque en revenant systématiquement dans son propre camp. On a l’impression qu’il ne veut pas arriver à l’improviste, qu’il ne veut pas déranger les adversaires. Il les attend, il est gentil…

On sent que le principal problème de la méforme de l’OM est justement sa forme. La fatigue était criante. La fatigue était juste triste à voir. Kamara, Rongier, Payet, Sakaï étaient très rapidement à la rue. Payet a loupé son match entièrement, Kamara n’a pas réussi à faire deux passes potables dans cette rencontre, je suis persuadé que Strootman aurait pu faire mieux sur ce match. Et Luis Henrique ? Je suis persuadé encore une fois que son entrée aurait pu être bien plus tranchante que celle de Radonjic, qui a loupé quasiment tous ses ballons.

Vous l’aurez compris, je ne suis pas satisfait de ce qu’on produit les Olympiens. Je suis comme Thauvin, je trouve qu’ils ont joué beaucoup trop en arrière, pas que Nagatomo, je trouve que les passes latérales c’est sympa mais ça va un temps… Je trouve aussi que les joueurs ont beau râler à la fin du match, comme Thauvin donc, ils auraient pu faire les meilleurs choix pendant la rencontre. Thauvin n’est pas exempt de tout reproche. Même s’il a marqué, il n’a pas été, d’après moi, irréprochable. Quant à Payet, il est retombé dans ses travers. Que des mauvais choix, des passes à retardement, des pertes de balles critiques, aucune influence dans le jeu offensif de l’OM… J’en passe…

Enfin Bouba, j’ai beaucoup de respect pour lui, car s’imposer comme titulaire dans cette équipe, à son âge n’est pas chose aisée, mais sur les derniers matchs on ne peut pas dire qu’il soit très inspiré non plus. Il est en surrégime, il n’en peut plus. Laissez le souffler…

Je pourrai parler de toute l’équipe je pense, mais je n’en ai pas envie. Je suis déçu de l’équipe dans son ensemble, des titulaires comme des remplaçants, du coach comme des préparateurs, je suis déçu car nous perdons tous les bénéfices des victoires passées. Je suis déçu parce que nous pourrions être craints mais nous nous craignons nous même. Nous n’osons pas jouer sans peur, nous n’osons pas faire peur... Nous n’osons pas, tout simplement.

Voilà, fin d’année au Vélodrome bien triste, un match nul, une équipe à la ramasse… C’est un goût rance, un goût de gâchis, c’est la déception qui domine dans nos têtes. C’est peut-être aussi le moment de faire son autocritique, son parler de poids, de cheveux ou d’autre, c’est le moment de retrousser ses manches et de redoubler ou retripler d'effort. C’est le moment d’y croire à nouveau, car sans cette volonté, nous n’y arriverons pas. Quant au Champagne, on a encore Noël et le Nouvel An pour en boire, à défaut d’aujourd’hui…

 

Rédacteur El Calon

Calon OM - Reims

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !