Om icon d1r0957

OM : Sans être transcendant, l'OM reste présent …

  • Le 05/04/2021 à 15:56
  • 0 commentaire

Hier, notre OM est enfin revenu aux premiers plans avec la reprise du championnat après cette longue et interminable trêve internationale. Bien qu’amoindris par les suspensions et autres blessures qui traînent depuis un moment, les Olympiens ont retrouvé le terrain avec un manque de rythme certes, mais une victoire au coup de sifflet final.

Détrompez vous, je ne me réjouis pas de cette finale comme la victoire du Bayern en finale de LDC l’année dernière, les Marseillais étant encore un peu justes d’après moi, mais je reste satisfait de ne pas avoir à écrire sur une énième défaite. Il reste encore beaucoup de boulot mais au moins, nous ne sommes pas distancés, et ça, c’est une bonne nouvelle.

Avec Jordan Amavi, Valentin Rongier et Yuto Nagatomo blessés plus Duje Caleta-Car suspendu, on avait de quoi craindre un sursaut d’orgueil des Dijonnais qui restaient sur une dizaine de matchs sans victoire. Heureusement, et sans vouloir leur manquer de respect, ce n’était que Dijon en face des Marseillais. Heureusement, c’était au Vélodrome. Heureusement, les autres poursuivants avaient concédé des matchs nuls avant le match de l’OM. Car, même si nous avons gagné, nous avons quand même réussi à être en difficulté.

Pourtant, le match a très bien commencé avec une volonté affichée d’aller vers l’avant et d’acculer les visiteurs en défense. La volonté c’est bien, mais concrétiser c’est mieux. Et quand l’OM commence fort un match et ne parvient pas à la mettre rapidement au fond, on sait très bien que le retour de bâton peut se faire ressentir très vite. Mais encore une fois, heureusement que ce n’était que Dijon en face. Les visiteurs n’ont pas profité de ce temps faible pour relever la tête et se sont exposés à de multiples offensives plus ou moins bien construites. Et sur l’une des dernières, dans les arrêts de jeu de la première période, sur un corner de Payet, Balerdi catapultait la balle au fond des filets d’une tête parfaitement maîtrisée (1-0). C’était logique de voir l’OM rentrer aux vestiaires avec l’avantage mais il était dommage de constater que ce n’était que par le plus petit des scores.

J’aurai très bien pu me dire qu’en deuxième période l’OM allait dérouler et que Dijon allait s’effondrer mais nous le savons tous, cette année est très compliquée et pour voir un OM conquérant et efficace en même temps il va falloir être patient. Payet aurait très bien pu nous mettre à l’abri par deux fois, avec deux occasions bien menées, par Lirola ou Milik mais à chaque fois il a manqué de technique dans le dernier geste en plaçant la balle au-dessus ou trop mollement sur le gardien. Mais au lieu de tomber sur Payet, je vais quand même souligner un point qui nous a longtemps fait défaut cette année ou même les années précédentes, les coups de pied arrêtés. C’est par là qu’est arrivé le premier but et c'est aussi par là que le second arriva, encore une fois grâce à Payet. C’est Alvaro cette fois-ci qui détourna le ballon, rondement bien placé du Réunionnais, dans les filets de Allagbe (2-0). On pourrait regretter que les Olympiens n’aient pas forcé pour marquer un ou deux buts de plus, ce qui aurait été bon pour le goal average mais on ne va pas non plus jouer nos difficiles. Nous avons gagné après une trêve sans fin, après moultes reproches sur le match précédent. Il est bon de savourer ce qui est appréciable.

En revanche, et comme c’est aussi mon rôle, je pourrai revenir sur quelques décisions. La première, même si Balerdi a permis à l’OM de mener au score, je pense que dans une défense à 3, on aurait pu tenter le jeune Perrin. Surtout face à Dijon. Au pire tu le sors à la mi-temps si c’est si catastrophique, au mieux il acquiert de l’expérience et participe au renouveau de l’OM. Je doute fortement que l’année prochaine il enchaîne les matchs avec l’équipe première alors, il sera peut-être remplaçant ou prêté. Et pour le prêter, il serait bon de le mettre en valeur. Je n’ai pas apprécié non plus le match de Gueye. Beaucoup moins au top que lors de ses débuts avec l’équipe, il est en train de marquer le pas et de multiplier les fautes ou les mauvaises décisions plutôt que de poursuivre sa marche en avant. Je sais très bien qu’il est jeune (je vous entends les gars, ne criez pas !) mais je pense qu’il faut tout de même qu’il se ressaisisse car lorsqu’il est au top, il est une arme de plus pour notre OM. Enfin, je vais encore pointer Thauvin. En retard, mal inspiré, trop brouillon, il a multiplié les mauvais choix tout au long de la partie, à tel point que je n’ai pas compris pourquoi il n’avait pas cédé sa place pendant la rencontre. Je suis même certain que Germain aurait été meilleur dans le couloir droit de l’attaque à sa place. Et ce qui est flagrant c’est que même si Payet n’a pas été transcendant, loin de là même, il a au moins fait l’effort de se procurer des occasions et de distiller de bons ballons sur coups de pied arrêtés, ce que ne fait même plus Thauvin. Au grand jeu de “qui qui est le moins pire des choix pour un départ entre Payet et Thauvin”, je choisis Thauvin. Du moins, pour ce qu’il montre en ce moment. Il reste encore quelques matchs pour voir lequel des deux sera la plus grosse déception de la saison.

Pour finir, je reste satisfait mais je m’interroge toujours sur notre animation offensive si compliquée à mettre en place alors que cela devrait découler tout seul, je m’interroge aussi sur la forme des joueurs et les blessures qui n’en finissent plus de finir (Amavi blessé en décembre si je me souviens bien et qui n’a jamais repris depuis) et je m’interroge aussi sur l’envie qui, parfois, semble être l’élément qui manque à nous joueurs. Je ne devrais peut-être pas me prendre la tête autant et savourer ce résultat. On n'en a pas eu si souvent l’occasion cette saison.

Rédacteur : El Calon

Ajouter un commentaire

 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !