Rongier mbappe psg om 2019

PSG - OM : "On y va pour faire un résultat dans l'optique de conforter notre 2ème place."!

  • Le 16/04/2022 à 20:48
  • 0 commentaire

A la veille du déplacement à Paris dans le cadre de la 32ème journée de Ligue 1 Uber Eats (demain 20h45), Valentin Rongier et Jorge Sampaoli répondent à la traditionnelle conférence de presse d'avant match.

Valentin Rongier :

"La défaite de Rennes à domicile est un bon résultat pour nous, mais on ne va pas à Paris en se disant qu'on peut se relacher, loin de là, mais plutôt sans pression particulière en essayant de garder notre philosophie de jeu."

"Si Paris a 12 points d'avance, c'est qu'ils ont fait ce qu'il fallait. De notre coté, on a fait quelques résultats médiocres à domicile cette saison."

"Je me sens bien sur le terrain, c'est plus facile de jouer dans une équipe qui tourne bien. Tout le monde se tire vers le haut. J'en profite et je m'éclate."

"Le foot n'est jamais linéaire, il faut trouver des solutions quand il y a des problèmes de résultats. On a gardé notre philosophie et on a su rester soudés. On a redressé la barre, mais la saison est loin d'être terminée."

"La saison dernière, le retour à l'aéroport après notre victoire au Parc des Princes, c'était quelque chose de fort, on ne peut vivre ça qu'à Marseille. On va tout faire pour le refaire."

"On ne va pas jouer en se disant qu'on peut retarder leur titre, on y va pour faire un résultat dans l'optique de conforter notre 2ème place."

"Avoir le ballon contre le PSG ? Oui, je pense que c'est possible, ce qui est sûr c'est qu'on y va pour garder notre manière de jouer. Paris n'aime pas courir après le ballon. Les priver de ballon sera la meilleure manière d'aborder le match."

"Je ne sais pas qui entre Pau Lopez et Steve Mandanda jouera Dimanche, mais je pense qu'ils le savent sûrement. On est content d'avoir 2 gardiens de haut niveau et avec cette mentalité, la concurrence entre eux est saine."

"J'ai joué en position de numéro 6 à Salonique, je joue souvent latéral, c'est difficile de prétendre à l'équipe de France en évoluant à plusieurs postes, je n'ai aucune prétention à ce sujet."

Jorge Sampaoli :

"C'est très important pour le club d'être en demi finale de la Conférence League, avec les équipes restantes on peut voir que le challenge est intéressant." "On doit aussi réussir de la même manière en Ligue 1 avec un effectif peu élargi, notre objectif doit être tenu en fin de saison."

"Le choix entre Steve Mandanda et Pau Lopez n'est pas encore tranché. On est très contents de Steve Mandanda, ça fait une belle concurrence pour Pau Lopez. J'ai de la reconnaissance pour Mandanda, mais je me souviens aussi de ce que Pau a fait cette saison."

"Je pense que de gagner 8 matchs consécutifs est très important pour l'équipe. Les stats aident l'équipe à garder la confiance. Personnellement ça ne m'intéresse pas de faire une belle série si on n'atteint pas les objectifs."

"Arek Milik se sent beaucoup mieux, mais il a encore une petite gêne. On fera une tentative demain pour voir si on peut le prendre dans le groupe, mais j'en doute. La blessure était finalement plus importante que prévu."

"Mbappé, je l'ai déjà affronté 2 fois : au Mondial 2018 et au match aller. Il sait faire la différence contre n'importe quelle équipe, il faut avoir un très bon collectif pour réussir à le marquer."

"Aujourd'hui, c'était le seul jour où on a pu préparer ce Classico, c'est comme ça. Paris a pu se préparer toute la semaine. On a fait des vidéos et on préparé notre plan pour le match."

"Le match sera très difficile contre une grande équipe. On espère faire un grand match face à cet adversaire très compliqué à jouer. On va essayer de se créer des situations avec le contrôle du ballon. Je ne pense qu'à demain, sinon c'est trop compliqué."

"Dimitri Payet a compris une idée de jeu différente de celles auxquelles il est habitué et il prend du plaisir à jouer. Il est impliqué et buteur dans le jeu comme sur coups de pied arrêtés, s'il continue dans cette lancée, ça nous donnera plus de possibilités."

"On peut jouer en transitions selon les matchs, comme celui du PAOK. Parfois, c'est nécessaire de jouer long ou de récupérer haut. Ce mélange de possession de balle et de transitions, dépend du jeu de l'adversaire."

"Harit sait très bien le faire sur les derniers matchs. Ce n'est pas notre jeu qu'on essaie de mettre en place. On préfère relancer court et sortir avec le ballon. Dimanche, ce sera un style sûrement similaire à celui de Salonique, mais si on n'a pas le contrôle du ballon et qu'on défend très bas, on n'aura quasiment aucune chance."

Rédacteur : @UniversOM13

Vous devez être connecté pour poster un commentaire