Les Marseillais montent a Paris.....

Ce dimanche 27 Octobre a 21h l' Olympique de Marseille se déplace à Paris en clôture de la 11ème journée de Ligue 1. Si dernièrement , depuis 2012 et l'aire "qatari" , le "Classico" tourne a l'avantage des joueurs de la capitale , il fût un temps ou la donne n’était pas la même . L'OM montait en conquérant à Paris avec la ferme intention de redescendre dans la cité phocéenne avec les 3 points. Pour trouver une victoire marseillaise en terre "hostile" il faut remonter un 28 février 2010. L'OM alors entraînée par le héro de 1993 , Didier Deschamps , inflige un cinglant revers 3-0 aux parisiens de Kombouaré, avec des buts de Ben Arfa, Lucho et Cheyrou. Il faut donc retourner dix longues années en arrière pour voir notre équipe triompher dans la capitale . La fameuse année de notre dernier titre de champion de France (2010).

PSG-OM 2010

Il faut dire aussi , que la saison précédente , le match au parc des princes avait déjà tourné à notre avantage. En effet, le 15 mars 2009, nous obtenions une victoire 1-3 , en guerriers, avec des buts cette fois-ci de Zenden, Koné et Cana.

PSG-OM 2009

Bien avant cela le 10 septembre 2006 nous nous imposions 1-3 , avec des buts de Niang, Nasri et Pagis, laissant les 44 000 parisiens stupéfaits et admiratifs d'un Franck Ribéry de feu et virevoltant sur son côté gauche.

PSG-OM 2006

Une mention spéciale pour ce 0-0 en mars 2006 pour lequel Pape Diouf, alors président du seul Olympique, décide d'envoyer la réserve suite a des soucis de quota de places et d'une insuffisance des services de sécurité pour encadrer les ultras marseillais au Parc. Certains diront que c’était presque une victoire tant les "minots" avaient tenu la dragée haute à des parisiens peu inspirés ce soir la...

PSG-OM 2006

On peut aussi parler d'un fameux 12 octobre 1999 (cela ne nous rajeunit pas) et d'une belle victoire 0-2 avec des réalisations de Ravanelli et Maurice , qui était dans le camps ennemi l'année auparavant.

PSG - OM 1999

Quand on parle de Ravanelli on pense immédiatement au penalty "litigieux", obtenu au Parc le 8 novembre 1997 et qui nous donne la victoire 2-1 (buts de Gravelaine et Blanc). On peut dire que le renard argenté était très inspiré par ces matchs bouillants .

PSG - OM 1997

Beaucoup de joueurs de l'Olympique de Marseille ont marqués de leurs empreintes ces "Classicos" dans la capitale . Dans les années 90, je pense a Chris "magic" Waddle qui en coupe de France était sorti de la pelouse ovationné par les supporters parisiens , tant il avait ébloui la rencontre de son talent. Tout comme l'immense JPP , qui n'a pourtant marqué qu'à une seule reprise à Paris et sur un penalty le 28 avril 1991 pour un succès 2-0. Et comment ne pas parler du géant Basile Boli qui nous offrit une fois de plus le scalp parisien le 8 février 1991 pour un cours succès 1.0 Voilà plus de trente ans que Mr Bernard Tapie et Canal+ ont monté de toutes pièces ce "derby" (qui n'en a rien d'un) entre le Sud et le Nord, souvent très viril sur le terrain et parfois violent en tribunes. De nos jours on pourrait reprocher aux joueurs de ne plus mettre autant d'intensité dans ces matchs spéciaux aux yeux des supporters marseillais. On compte sur cette équipe pour monter avec une détermination de tous les instants. Je pense que l'on peut compter sur des hommes comme Alvaro Gonzalez et Kevin Strootman pour impliquer ceux qui n'ont pas encore saisi que certains classiques de l'époque , se gagnaient "sur les regards" échangés dans le couloir du stade.PSG - OM

Rédacteur : BG 

Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir l'actu de l'OM en temps reel !

Abonnez vous au Flux RSS pour rester informé de l'actu de l'OM ! !